Wall Street, déçue sur les taux, finit en baisse

par Wilfrid Exbrayat
Partager
Wall Street, déçue sur les taux, finit en baisse
Wall Street a finalement clos la dernière séance de la semaine sur une perte. L'indice Dow Jones a cédé 0,25%. Le S&P-500, plus large, a perdu 0,62%. Le Nasdaq Composite a laissé 0,74%. /Photo prise le 24 juin 2019/REUTERS/Brendan McDermid

PARIS (Reuters) - Wall Street a finalement clos la dernière séance de la semaine sur une perte, à la suite d'une information de presse voulant que la Réserve fédérale ne soit disposée à réduire les taux que d'un quart de point à la fin du mois.

Selon l'article du Wall Street Journal, la Fed ne semble pas prête à opérer une réduction d'un demi-point mais elle pourrait pratiquer d'autres baisses de taux à l'avenir au vu du ralentissement de la croissance mondiale et de la menace créée par les conflits commerciaux internationaux.

La Bourse avait monté la veille en réaction aux propos tenus par John Williams, le président de la Fed de New York, qui estimait que les banques centrales devaient agir vite face à une inflation trop faible quand les taux d'intérêt sont proches de zéro et ne devaient pas attendre que les risques se matérialisent.

Mais James Bullard, son collègue de la Fed de Saint- Louis, déclare, dans un entretien au Wall Street Journal paru vendredi, qu'il soutiendra une baisse d'un quart de point de l'objectif des fonds fédéraux lors de la réunion du comité de politique monétaire (FOMC) des 30 et 31 juillet.

Les traders évaluent dorénavant à 23% seulement la probabilité d'une baisse des taux plus forte, d'un demi-point, lors de cette réunion, selon le baromètre FedWatch de CME Group. Cette probabilité avait atteint 71% après les déclarations de Williams.

L'indice Dow Jones a cédé 68,77 points, soit 0,25%, à 27.154,20 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 18,50 points, soit 0,62%, à 2.976,61 points. Le Nasdaq Composite a laissé 60,75 points (0,74%) à 8.146.49 points.

Sur la semaine, le S&P a perdu 1,23%, le Dow 0,64% et le Nasdaq 1,19%.

Wall Street était orientée à la hausse auparavant dans la journée, soutenue en particulier par les solides résultats de Microsoft publiés jeudi.

Les bénéfices des sociétés trimestriels sont dorénavant attendus en hausse de 2, selon des données de Refinitiv IBES, alors qu'ils étaient projetés en légère baisse au démarrage de la "saison" des résultats.

VALEURS

Microsoft a publié jeudi des résultats supérieurs aux attentes pour son quatrième trimestre clos fin juin, en dépit d'un ralentissement de la croissance des ventes de sa plate-forme de "cloud" Azure et de sa suite logicielle Office.

Microsoft se contente d'un maigre gain de 0,15

En revanche, Boeing a bondi de 4,48%.

Le constructeur aéronautique a annoncé jeudi qu'il inscrirait une charge après impôt de 4,9 milliards de dollars (4,3 milliards d'euros) dans ses comptes du deuxième trimestre en lien avec l'immobilisation au sol de son avion 737 MAX.

La hausse de l'action malgré tout semble indiquer que les investisseurs attendaient pire.

LES INDICATEURS DU JOUR

La confiance des consommateurs s'est améliorée un peu moins que prévu en juillet, suivant les résultats préliminaires de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan.

LA SÉANCE EN EUROPE

Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse vendredi, les investisseurs misant sur la prudence en cette fin de semaine avant plusieurs rendez-vous de politique monétaire qui suscitent espoirs et interrogations alors que les résultats d'entreprises ont animé la séance.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,03% à 5.552,34 points. Le Footsie britannique a gagné 0,21% et le Dax allemand a pris 0,26%. L'indice EuroStoxx 50 a cédé 0,08%, le FTSEurofirst 300 a gagné 0,09% et le Stoxx 600 a avancé de 0,12%.

Sur la semaine, le CAC 40 a perdu 0,37% alors que le Stoxx 600 a pris 0,10%.

(Medha Singh, Evan Sully et April Joyner; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS