Wall Street de nouveau plombée par la peur de l'inflation

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en nette baisse mercredi, pénalisée une nouvelle fois par les valeurs technologiques, les plus exposées aux craintes de voir une accélération durable de l'inflation aboutir à un relèvement des taux d'intérêt.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street de nouveau plombée par la peur de l'inflation
La Bourse de New York a ouvert en nette baisse mercredi. Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 1,24%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 422,38 points, soit 1,24%, à 33.638,28, le Standard & Poor's 500 1,4% à 4.070,13 et le Nasdaq Composite 1,52% à 13.101,80.

Au même moment, l'indice de volatilité du CBOE, baromètre de la nervosité des investisseurs, prend plus de trois points, soit près de 18%, à 25,42.

L'annonce en début de journée d'une nette accélération de l'inflation au Royaume-Uni a ramené la crainte d'un resserrement prématuré des politiques monétaires au premier plan des préoccupations des marchés. Et ce d'autant plus que la Réserve fédérale doit publier à 18h00 GMT le compte rendu de sa dernière réunion, susceptible d'alimenter le débat sur ce thème.

Ces "minutes" pourraient en effet fournir aux investisseurs de nouvelles indications sur les débats en cours au sein de la Fed quant à l'opportunité de préparer les marchés à une réduction de ses achats d'obligations sur les marchés dans les mois à venir.

Ce contexte pénalise en premier lieu les valeurs de croissance: Apple perd 1,19%, Microsoft 0,86%, Facebook 1,58%. Un risque de hausse des taux d'intérêt pénalise en effet les entreprises dont la valorisation s'appuie sur les perspectives de bénéfices futurs, en dévalorisant celles-ci.

Dans l'actualité des résultats, Lowe's, numéro deux des magasins de bricolage aux Etats-Unis, cède 1,99%, la croissance de ses ventes sur les derniers mois ayant déçu par rapport à celle de son principal concurrent, Home Depot (-1,73%) tandis que Target, un autre acteur de la grande distribution, gagne 3,59% après un trimestre supérieur aux attentes.

Les valeurs liées aux cryptomonnaies souffrent par ailleurs de la chute de 16,47% du bitcoin après le durcissement de la réglementation chinoise du secteur: Coinbase abandonne 9,51%, Silvergate Capital 8,89%, Riot Blockchain 11,42%.

(Marc Angrand)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS