Wall Street dans le rouge, la deuxième vague inquiète

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert dans le rouge mercredi, plombée par les inquiétudes liées à l'impact économique de la deuxième vague de coronavirus qui déferle des deux côtés de l'Atlantique.
Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street dans le rouge, la deuxième vague inquiète
La Bourse de New York a ouvert dans le rouge mercredi. L'indice Dow Jones perd 1,78%, et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,79% après quelques minutes d'échanges. Le Nasdaq Composite cédait 1,66% à l'ouverture. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton

L'indice Dow Jones perd 488,94 points, soit 1,78%, à 26.974,25 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,79% à 3.329,87 points après quelques minutes d'échanges.

Le Nasdaq Composite cédait 1,66% à 11.241,48 points à l'ouverture.

La flambée de la pandémie en Europe et aux Etats-Unis et l'incapacité des démocrates et des républicains à se mettre d'accord sur un plan de relance budgétaire font reculer le Dow Jones à un plus bas d'un mois et le S&P 500 à un creux de plus de trois semaines.

L'approche de l'élection présidentielle du 3 novembre vient renforcer le climat d'incertitude car si Joe Biden devance toujours Donald Trump dans les intentions de vote, l'écart se réduit dans certains Etats jugés décisifs.

L'indice du CBOE qui mesure la volatilité implicite du S&P-500 est à son plus haut depuis le 4 septembre.

En Bourse, tous les indices sectoriels sont en baisse, y compris celui de la technologie (-2,2%), un compartiment qui échappe habituellement à la morosité des marchés.

Microsoft, qui a pourtant publié des résultats supérieurs aux attentes, recule de 2,73%, ses prévisions pour certaines divisions ayant déçu les analystes.

Les sociétés impactées en premier lieu par la pandémie sont en baisse à l'image de la compagnie aérienne American Airlines (-2,94%) ou de l'organisateur de croisières Carnival (-5,52%).

Boeing lâche 2,9%, l'avionneur ayant publié sa quatrième perte trimestrielle consécutive, et Mastercard perd 5,70% après avoir annoncé une baisse de 28% de son bénéfice au troisième trimestre.

A contre-courant, General Electric prend 7,32% après l'annonce d'un bénéfice inattendu au troisième trimestre.

(Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS