Wall Street clôture en baisse, la hausse des inscriptions au chômage pèse

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse de -0,38% jeudi, après une hausse inattendue des inscriptions au chômage et la persistance des craintes inflationnistes.
Partager
Wall Street clôture en baisse, la hausse des inscriptions au chômage pèse
La Bourse de New York a fini en baisse de -0,38% jeudi, après une hausse inattendue des inscriptions au chômage et la persistance des craintes inflationnistes. L'indice Dow Jones a cédé 119,68 points à 31 493,34. /Photo prise le 26 octobre 2020/ REUTERS/Mike Segar

L'indice Dow Jones a cédé 119,68 points à 31 493,34.

Le S&P-500, plus large, a perdu 17,36 points, soit -0,44%, à 3 913,97.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 100,14 points (-0,72%) à 13 865,36 points.

Pour Peter Essele, responsable de la gestion de portefeuille chez Commonwealth Financial Network à Boston, une exubérance irrationnelle s'est emparée des cours des actions au début de cette année.

"Nous avons commencé à entrer dans un environnement où le risque est redevenu un facteur, notamment le risque inflationniste", a-t-il déclaré.

"Maintenant, il s'agit de savoir si les fondamentaux vont correspondre au niveau des prix qui existent actuellement".

Les inscriptions au chômage ont enregistré une hausse inattendue la semaine dernière, à 861,000, augmentant le risque d'un deuxième mois consécutif de faible croissance du marché de l'emploi malgré la diminution des nouveaux cas de COVID-19.

Les investisseurs ont délaissé les valeurs technologiques Apple (-0,8637%), Microsoft (-0,1679%), Tesla (-1,3494%) et Alphabet (-0,6046%) faisant chuter le S&P 500 et le Nasdaq.

Facebook perdait -1,5279% après que le géant américain a décidé de bloquer tous les contenus des médias australiens pour protester contre un projet de loi qui l'obligerait à rémunérer la presse locale pour ses contenus.

Le numéro un mondial de la distribution Walmart chutait de -6,481%, la plus forte baisse du Dow Jones, après avoir publié un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes et des prévisions jugées décevantes.

(version française Camille Raynaud)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS