Wall Street baisse un peu avec les tensions sur la Corée

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en léger repli vendredi alors que le ton monte entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, cette dernière ayant évoqué la possibilité d'un essai de bombe H d'une puissance sans précédent dans l'océan Pacifique.
Partager
Wall Street baisse un peu avec les tensions sur la Corée
La Bourse de New York a ouvert en léger repli vendredi alors que le ton monte entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, cette dernière ayant évoqué la possibilité d'un essai de bombe H d'une puissance sans précédent dans l'océan Pacifique. L'indice Dow Jones perd 14,98 points, soit 0,07%. /Photo prise le 21 septembre 2017/REUTERS/Brendan McDermid

L'indice Dow Jones perd 14,98 points, soit 0,07%, à 22.344,25 points quelques minutes après l'ouverture. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,09% à 2.498,47 points et le Nasdaq Composite cède 0,11% à 6.415,41.

Dans une rare déclaration publique, Kim Jong-un a promis vendredi des "contre-mesures radicales" et "historiques" en réponse aux menaces de "destruction totale" brandies par le président américain mardi devant la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies.

Donald Trump n'a pas tardé à répliquer, promettant que le dirigeant nord-coréen serait "mis à l'épreuve comme jamais".

Ce contexte limite l'appétit des investisseurs pour les actifs risqués et profite aux valeurs refuges comme l'or, qui s'apprécie de 0,3%, autour de 1.295 dollars l'once, ou les emprunts d'Etat. Le rendement des Treasuries à 10 ans recule de plus de trois points de base, sous 2,25%.

Aux valeurs, Sprint et T-Mobile US prennent respectivement 4,2% et 0,7% dans les premiers échanges. Les deux opérateur télécoms sont proches d'un accord sur les modalités d'une fusion, a-t-on appris vendredi sources informées de l'avancement des négociations.

LA LIVRE STERLING BAISSE PENDANT LE DISCOURS DE MAY

General Electric prend 1,1%. Le conglomérat est sur le point de céder sa filiale de solutions industrielles à ABB, une opération évaluée entre 2,5 et 3 milliards de dollars (2,1 et 2,5 milliards d'euros), a rapporté vendredi Bloomberg. nL5N1M32UU

A la baisse, Apple cède 0,8%, le plus net repli du Dow. Le lancement commercial de l'iPhone 8 du groupe vendredi n'a pas suscité d'enthousiasme comparable à celui des versions précédentes en Asie et en Océanie, les fans de la marque ayant manifestement reporté leurs intentions d'achats sur le modèle très haut de gamme, l'iPhone X, dont la sortie est prévue début novembre.

Sur le marché des changes, le dollar recule de près de 0,3% face à un panier de devises de référence, permettant à l'euro de s'apprécier autour de 1,1965 dollar.

La livre recule de son côté de plus de 0,5% face au dollar à 1,3505, après le début du discours très attendu de Theresa May, la Première ministre britannique, à Florence sur le Brexit.

Selon une information du Telegraph, Theresa May pourrait évoquer une sortie de son pays de l'Union européenne avant mars 2019.

A l'heure de l'ouverture à New York, les principales Bourses européennes évoluaient en ordre dispersé, partagées entre l'accueil de données encourageantes sur l'activité du secteur privé dans la zone euro est les inquiétudes autour de la Corée du Nord.

Le CAC parisien gagnait 0,29% tandis qu'à Francfort, le Dax reculait de 0,06%. A Londres, le FTSE 100 prenait 0,34% grâce au recul de la livre.

(Patrick Vignal, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS