Wall Street baisse encore, inquiète pour l'économie américaine

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi dans un contexte de dégradation du sentiment général de marché face au nombre important de décès dus au coronavirus aux Etats-Unis et à l'absence de progrès des négociations sur un plan de relance.
Partager
Wall Street baisse encore, inquiète pour l'économie américaine
La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi dans un contexte de dégradation du sentiment général de marché. Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones perd 0,42%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones perd 126,19 points, soit 0,42%, à 29.873,07 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,5% à 3.649,69 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,53% à 12.340,35 points à l'ouverture.

Les marchés sont toujours dans l'attente d'un nouveau plan de relance budgétaire dont les négociations pataugent depuis des mois, faute de consensus entre républicains et démocrates au Congrès.

La présidente de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi, a déclaré que les élus pourrait travailler à résoudre leurs divergences jusqu'au 26 décembre, date à laquelle doit expirer une série de programmes d'aide d'urgence.

"Les investisseurs se demandent ce que les législateurs doivent entendre avant de se décider à agir (...), leur attention est davantage tournée vers la politique que vers l'économie américaine", a déclaré Sam Stovall, chargé de la stratégie d'investissements chez CFRA. "L'économie ne se renforce pas, et elle a besoin au moins d'un coup de pouce à court terme."

Les valeurs cycliques, qui tendent à bénéficier d'une reprise économique, comptent parmi les plus fortes baisses. Goldman Sachs, JPMorgan, Caterpillar et Boeing perdent de 0,80% à 1,87%

Qualcomm cède 3,88% après une information de Bloomberg selon laquelle Apple a lancé la production de son propre modem pour appareils mobiles qui serait amené à remplacer ceux du fabricant de semi-conducteurs.

L'action Pfizer résiste difficilement à la morosité des marchés (-0,07%) malgré le vote favorable d'un comité d'experts indépendants de la Food and Drug Administration (FDA) pour l'autorisation de son vaccin contre le COVID-19.

(Laetitia Volga, édité par Henri-Pierre André)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

PFIZER

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS