Wall Street baisse, déception sur l'emploi et les résultats

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York est en baisse mercredi dans les premiers échanges après la déception provoquée par un indicateur sur l'emploi, qui alimente les craintes d'un essoufflement de la reprise économique, et des résultats d'entreprises jugés décevants.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street baisse, déception sur l'emploi et les résultats
La Bourse de New York est en baisse mercredi. L'indice Dow Jones perd 0,61%, et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,33%. Le Nasdaq Composite perdait 0,07% à l'ouverture. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 214,08 points, soit 0,61%, à 34.902,32 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,33% à 4.408,65 points après avoir inscrit mardi un pic historique de clôture.

Le Nasdaq Composite perdait 0,07% à 14.750,93 points à l'ouverture.

Le S&P-500 avait inscrit mardi un record de clôture, profitant de la progression d'Apple et du secteur de la santé, malgré les inquiétudes suscitées par le variant Delta.

Les résultats inférieurs aux attentes de l'enquête du cabinet ADP ne permettent pas aux indices boursiers de poursuivent sur leur lancée.

Le secteur privé américain a créé seulement 330.000 emplois en juillet contre 695.000 attendus en moyenne par les économistes interrogés par Reuters après 680.000 en juin.

Sur le marché des emprunts d'Etats, le rendement des Treasuries à 10 ans perd près de quatre points de base, à 1,1307%, se rapprochant d'un creux de six mois.

Les pressions inflationnistes et la conviction croissante que la Réserve fédérale américaine pourrait bientôt réduire son soutien à l'économie alimentent en outre les tensions sur le marché obligataire.

Du côté de l'actualité des entreprises, General Motors chute de 6,68% après avoir renoué avec un bénéfice au deuxième trimestre qui s'avère toutefois inférieur aux attentes.

Plus fort repli du Dow Jones, Amgem cède 3,56% après avoir annoncé mardi soir que les effets de la pandémie devrait pénaliser ses ventes annuelles.

CVS perd 3,57%, la grande enseigne de "drugstores" ayant dit anticiper une augmentation des frais médicaux au cours du second semestre.

Kraft Heinz (-4,73%, Lyft (-6,56%) ou encore Marathon Petroleum (-2,70%) sont également dans le rouge après leurs résultats.

(Reportage Juliette Portala et Laetitia Volga, édité par Nicolas Delame)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS