Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Wall Street a légèrement avancé, bond de fin d'année en vue

Publié le

par Caroline Valetkevitch

Les entreprises citées

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en légère hausse mercredi, la prudence ayant prévalu dans un contexte de hausse du rendement des Treasuries et d'un dollar vigoureux sans pour autant entamer la confiance de certains analystes de voir la place boursière américaine connaître une poussée vers le haut en fin d'année.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,12% à 11.372,48 points. Le S&P-500, plus large, a pris 0,37% à 1.228,28 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 0,41% à 2.609,16 points.

Le S&P 500 termine ainsi à son plus haut niveau depuis septembre 2008.

Le rendement des obligations à dix ans a touché en séance un plus haut de six mois et le dollar a gagné un moment 0,4% face à un panier de devises, l'accord fiscal en vue entre l'administration Obama et les élus républicains nourrissant les craintes à la fois d'une inflation et d'un alourdissement de la dette.

Même si le rendement des notes à dix ans est revenu de ses plus hauts du jour après le bon accueil fait à une adjudication du Trésor de 21 milliards de dollars, leur niveau élevé renchérit le coût de l'emprunt pour les consommateurs et les entreprises.

PALIER TECHNIQUE IMPORTANT

De son côté, le couple dollar-Wall Street est déconnecté depuis quelques mois, toute hausse du billet vert étant généralement accompagnée d'un recul de la place boursière américaine.

Selon certains analystes, Wall Street devrait continuer de faire du surplace pendant encore quelques jours, le temps de mettre en place les conditions d'une poussée de fin d'année.

D'après Bob Doll, analyste technique chez Blackrock, la perspective de voir l'administration Obama proroger de deux ans les baisses d'impôts décidées par l'équipe de George Bush est susceptible de faire revenir de l'argent vers le marché actions.

Et, selon une enquête Reuters publiée ce mercredi, l'amélioration progressive du contexte économique devrait bien orienter Wall Street l'an prochain.

Avant de poursuivre sa progression, le S&P 500 devra toutefois franchir un palier technique important à 1.228 points, qui correspond au niveau de 61,80% des retracements de Fibonacci du mouvement baissier allant du plus haut historique d'octobre 2007 au creux de 12 ans touché en mars 2009.

Du côté des valeurs, McDonald's a perdu 1,99% à 78,74 dollars, après que numéro un mondial de la restauration rapide a fait état d'une hausse de ses ventes à magasins comparables inférieure aux attentes pour le mois de novembre.

Fortune Brands a vu son titre avancer de 0,99% à 61,76 dollars après que le groupe a décidé de se séparer de ses activités golf et articles de maison.

Cette scission va alimenter les rumeurs d'une possible offre de reprise pour les très rentables activités de spiritueux du groupe.

De manière générale, ce sont les valeurs financières et technologiques qui ont soutenu la cote ce mercredi.

L'action JetBlue Airways a reculé de 3,95% à 6,685 dollars après que la compagnie aérienne a revu à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires du quatrième trimestre. L'indice sectoriel a cédé 1,06%.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle