Wall St salue les dires de Powell, espère des taux en baisse

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse mercredi, avec un indice S&P-500 qui pour la toute première fois a brièvement dépassé les 3.000 points, espérant une baisse des taux ce mois-ci à la suite des dernières déclarations du président de la Réserve fédérale.
Partager
Wall St salue les dires de Powell, espère des taux en baisse
La Bourse de New York a fini en hausse mercredi. L'indice Dow Jones a gagné 0,29%. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

Le Nasdaq et le Dow Jones ont également inscrit des records en séance après que Jerome Powell, qui s'exprimait à l'occasion de son audition semestrielle au Congrès, eut réaffirmé la volonté de la Fed d'"agir de manière appropriée" pour soutenir la croissance, en mettant en avant les inquiétudes liées au commerce international et le ralentissement mondial, qui "continuent de peser sur les perspectives économiques aux Etats-Unis".

Ces déclarations ont conforté le scénario déjà bien intégré par les marchés d'une baisse d'un quart de point de l'objectif de taux des "fed funds" le 31 juillet à l'issue de la prochaine réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine.

L'indice Dow Jones a gagné 76,71 points, soit 0,29%, à 26.860,20 points, après un record de 26.983,45 en séance.

Le S&P-500, plus large, a pris 13,44 points (0,45%) à 2.993,07, après avoir inscrit 3.002,98 en séance.

Le Nasdaq Composite a avancé de 60,80 points, soit 0,75%, à 8.202,53 points.

Wall Street a brièvement augmenté ses gains après la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, celle des 18 et 19 juin.

Nombre de banquiers centraux de la Fed ont estimé, lors de cette réunion, que des mesures de soutien se justifieraient bientôt si les risques affectant l'économie américaine ne se relâchaient pas et plusieurs autres ont émis une opinion allant dans ce sens.

Il est probable que l'institut d'émission abaissera les taux d'un quart de point lors de sa réunion des 30 et 31 juillet, écrivent les analystes de Bank of America Merrill Lynch. Des baisses pourraient également suivre lors des deux réunions monétaires suivantes, ajoutent-ils.

S'exprimant après Jerome Powell, James Bullard, le président de la Fed de Saint-Louis, s'est à nouveau prononcé pour une détente des taux face à un ralentissement de la croissance plus marqué que prévu aux Etats-Unis.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les stocks des grossistes aux Etats-Unis ont augmenté en mai, avec entre autres une forte hausse de ceux du secteur automobile, mais le rythme de leur augmentation a ralenti, ce qui suggère que l'accumulation des stocks devrait avoir pesé sur la croissance économique au deuxième trimestre.

LA SÉANCE EN EUROPE

Les Bourses européennes ont terminé en baisse et sous leurs plus hauts du jour mercredi tandis que Wall Street réduisait ses gains après de nouveaux records en réaction aux déclarations de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine, perçues comme un nouveau pas vers une baisse des taux d'intérêt et qui favorisent la baisse du dollar face à l'euro.

À Paris, le CAC 40, après avoir passé une partie de l'après-midi dans le vert, a fini en repli de 0,08% (4,51 points), son quatrième consécutif, à 5.567,59 points après un pic à 5.606,18. A Londres, le FTSE 100 a perdu 0,08% et à Francfort, le Dax a reculé de 0,51%.

L'indice EuroStoxx 50 a cédé 0,23%, le FTSEurofirst 300 0,18% et le Stoxx 600 0,2% après avoir gagné jusqu'à 0,37%.

La Bourse de Milan se distingue avec une hausse de 0,73% en clôture pour l'indice FTSE MIB, grâce entre autres au soutien des valeurs bancaires.

A SUIVRE JEUDI 11 JUILLET :

Journée de l'inflation: les chiffres définitifs de juin de l'Allemagne et de la France paraîtront en matinée, à 6h00 et 6h45 GMT respectivement, et ceux des Etats-Unis dans l'après-midi, à 12h30 GMT.

Compte rendu de la réunion de politique monétaire de juin de

la Banque centrale européenne (BCE) à 11h30 GMT.

Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, poursuit son audition semestrielle au Congrès devant une commission sénatoriale, après avoir déposé la veille devant une commission de la Chambre des représentants.

(Avec Caroline Valetkevitch, Gertrude Chavez-Dreyfuss,; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS