Wall St plombée par les craintes sur l'économie et le commerce

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York recule jeudi dans les premiers échanges, face aux inquiétudes sur la durée de la récession économique en cours et au risque d'une reprise de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.
Partager
Wall St plombée par les craintes sur l'économie et le commerce
La Bourse de New York recule jeudi dans les premiers échanges. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 1,72%. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,65%, au plus bas depuis le 21 avril. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 399,02 points, soit 1,72%, à 22.848,95 points.

Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,65% à 2.773,39 points, au plus bas depuis le 21 avril.

Le Nasdaq Composite, à forte coloration technologique, cède 1,69% à 8,713,01 points à l'ouverture.

Tous trois avaient déjà nettement reculé mercredi après l'avertissement du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, sur la possibilité d'une reprise plus lente qu'espéré et son rejet d'un recours à des taux d'intérêt négatifs pour soutenir l'économie.

Les dommages causées par la pandémie de coronavirus se sont une nouvelle fois illustrés sur le front de l'emploi américain avec une diminution moins importante que prévu des inscriptions au chômage, à 2,981 millions la semaine dernière contre 2,5 millions attendu.

Les craintes d'une aggravation des relations entre les Etats-Unis et la Chine jettent également un froid sur les marchés américains et européens. Donald Trump a en effet de nouveau critiqué la gestion par Pékin de l'épidémie de coronavirus et laissé entendre que l'accord commercial entre les deux puissances mondiales signé en janvier pourrait être remis en cause.

Parmi les valeurs les plus sensibles aux tensions commerciales, Boeing perd 5,68%.

Cisco Systems évolue à contre-courant de la tendance et gagne 5,71% après la publication d'un bénéfice et d'un chiffre d'affaires supérieurs aux attentes grâce au boom de la demande pour ses outils de travail à distance et ses équipements de réseaux en période de confinement.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS