VW recule dans le conflit autour du plan d'économies

BERLIN (Reuters) - Volkswagen est revenu en arrière sur certaines de ses exigences de réductions de coûts au sein de sa marque VW, plus drastiques que celles prévues dans l'accord de novembre, a annoncé mardi le conseil d'entreprise du groupe.

Les représentants syndicaux ont suspendu la semaine dernière leur coopération avec la direction sur des questions telles que l'augmentation du temps de travail des ingénieurs et la limitation des contrats d'apprentissage après lui avoir reproché de ne pas respecter leur "pacte pour l'avenir".

Le conseil d'entreprise a fait savoir mardi que la direction de VW avait finalement renoncé à certaines de ses exigences, dont la suppression de l'équipe de nuit sur la chaîne d'assemblage du hayon arrière de la Golf et le durcissement des règles de rémunération basées sur les performances.

"Le conseil d'entreprise a demandé à la direction de revenir sur la voie du 'pacte pour l'avenir'", a dit un porte-parole du conseil, citant les propos de son président, le représentant syndical Bernd Osterloh, devant une assemblée de salariés à Wolfsburg. "Nous avons entre-temps reçu une lettre de la direction promettant un retour aux termes du contrat."

Direction et syndicats chez Volkswagen ont signé un accord en novembre visant à supprimer 30.000 emplois dans le monde au sein de sa marque éponyme afin de réaliser 3,7 milliards d'euros d'économies par an d'ici à 2020, en échange de la promesse d'éviter les licenciements secs d'ici à 2025.

Mais l'accord ne dégagera pas les économies rapides recherchées par le patron de la marque VW, Herbert Diess, et les syndicats l'ont accusé de chercher à réduire les effectifs d'emplois temporaires plus vite et drastiquement que convenu.

Herbert Diess a appelé mardi à une mise en oeuvre rapide du pacte qu'il juge "concret et ambitieux" pour relancer les ventes de VW, mais il n'a pas évoqué de lettre au conseil d'entreprise.

Malgré la baisse de la demande pour les modèles phare Golf et Passat, VW a enregistré ses "premières avancées" en réduisant ses coûts fixes et en améliorant la productivité, a dit Herbert Diess.

"2017 sera une année bonne mais intense", a-t-il ajouté.

(Andreas Cremer et Jan Schwartz, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Wissembourg

Réfection du toit du SMICTOM Nord Alsace

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS