VW projette une coentreprise de véhicules utilitaires en Chine

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - Volkswagen pourrait étendre sa coopération avec Anhui Jianghuai Automobile (JAC), son partenaire dans les voitures électriques en Chine, à la conception et à la construction de véhicules utilitaires pour le marché chinois, le premier marché automobile au monde.
Partager
VW projette une coentreprise de véhicules utilitaires en Chine
Volkswagen pourrait étendre sa coopération avec Anhui Jianghuai Automobile (JAC), son partenaire dans les voitures électriques en Chine, à la conception et à la construction de véhicules utilitaires pour le marché chinois, le premier marché automobile au monde. /Photo prise le 23 novembre 2017/REUTERS/Henry Romero

Le groupe allemand et JAC ont annoncé en juin la création d'une coentreprise pour développer et fabriquer des voitures de tourisme à zéro émission polluante dans le cadre des efforts de Volkswagen pour respecter les quotas de production et de ventes de véhicules à énergie nouvelle fixés par la Chine.

Volkswagen a déclaré lundi réfléchir avec sa division de véhicules utilitaires à un renforcement de la coopération avec JAC qui porterait sur la conception, la technologie et le développement de véhicules multi-fonctions.

Cette coentreprise travaillerait à la fois sur les véhicules à combustion et ceux à énergie nouvelle, elle serait détenue à parts égales par VW et JAC et serait basée à Hefei, la ville de JAC.

"La division de véhicules utilitaires de VW a un nombre croissant de clients fidèles en Chine", a dit le responsable de cette activité, Jörn Hasenfuss. "Mais il y a considérablement plus d'opportunités", a-t-il ajouté sans précision.

Au-delà de la volonté de profiter d'un marché en croissance, cette alliance dans les véhicules utilitaires en Chine pourrait aussi permettre à Volkswagen d'éviter de payer des droits de douane en faisant assembler ses camionnettes dans les usines de JAC, disent des analystes.

Cette initiative illustre la volonté du constructeur allemand de ne pas limiter son internationalisation aux seules voitures de tourisme.

La division de véhicules utilitaires de VW a commencé en septembre à assembler des pick-ups Amarok en Equateur avec son partenaire local FISUM. Deux mois auparavant, elle a lancé la production de son modèle Caddy sur un nouveau site en Algérie.

(Andreas Cremer et Maria Sheahan; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS