VW ne veut pas payer seul la modernisation des véhicules diesel

BERLIN (Reuters) - Volkswagen n'est pas hostile à la modernisation des vieux véhicules diesel pour les rendre moins polluants mais il ne pourrait pas financer tout seul une campagne de cette ampleur et il craint que les performances des voitures concernées ne souffrent d'une telle mesure, a déclaré vendredi son président du directoire.
VW ne veut pas payer seul la modernisation des véhicules diesel
Volkswagen n'est pas hostile à la modernisation des vieux véhicules diesel pour les rendre moins polluants mais il ne pourrait pas financer tout seul une campagne de cette ampleur, a déclaré vendredi son président du directoire. /Photo d'archives/REUTERS/Stefan Wermuth

Le tribunal administratif fédéral de Leipzig a autorisé mardi les municipalités allemandes à interdire les véhicules diesel les plus polluants dans les villes du pays, ce qui place le gouvernement et les constructeurs face à l'obligation de trouver des solutions pour les automobilistes susceptibles d'être concernés par cette mesure.

Des organisations écologistes et des associations d'automobilistes mettent la pression sur les constructeurs allemands, dont Volkswagen, pour qu'ils modifient les systèmes d'échappement des vieux diesel, dont les émissions de dioxyde d'azote (NOx) sont accusées de favoriser les maladies respiratoires.

"Je ne veux pas dire là que je l'exclus", a dit le président du directoire de Volkswagen, Mattias Müller, lors d'un rassemblement des constructeurs automobiles allemands à Berlin, avant de tout de même exprimer ses doutes.

Les changements de pièces nécessaires coûteraient entre 1.500 et 7.000 euros par voiture et la mise au point de nouveaux systèmes d'échappement, en incluant la période d'essais, prendrait deux à trois ans, a-t-il dit.

Les véhicules reconfigurés pourraient en outre consommer davantage de carburant et émettre ainsi plus de dioxyde de carbone, ce qui pourrait alourdir le fardeau fiscal de leur propriétaire, a poursuivi Matthias Müller.

Sur les 15 millions de véhicules diesel en circulation en Allemagne, seuls 2,7 millions sont équipés de la dernière technologie de limitation des émissions polluantes Euro-6. Le cabinet Evercore ISI estime que la mise à jour des six millions de véhicules équipés de la norme Euro-5 pourrait coûter jusqu'à 14,5 milliards d'euros.

"Je comparerais les changements de pièces sur un véhicule Euro-5 à une opération à coeur ouvert", a dit Matthias Müller.

Il est hors de question que Volkswagen supporte le fardeau financier de ces modifications alors qu'il doit déjà surmonter les coûts et les amendes liés au scandale de la manipulation des émissions polluantes de ses véhicules diesel, a ajouté le président du directoire du constructeur allemand.

"Nous avons dû payer environ 25 milliards en Amérique, nous ne pouvons pas payer en plus 17 milliards pour des changements de pièces", a dit Matthias Müller. "Ce n'est tout simplement pas possible."

(Andreas Cremer; Bertrand Boucey pour le service français)

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS