Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

[Vu sur le web] A Levallois-Perret, le revêtement pour faire baisser la température dans les rues

Alice Vitard , , ,

Publié le

Vu sur le web La ville de Levallois-Perret expérimente un nouveau revêtement dans la rue Bellanger raconte Le Parisien. Cette technologie, développée par Eiffage, remplie plusieurs fonctions : elle reflète la lumière, produit moins de chaleur et limite les nuisances sonores. Le tout pour une diminution de 50 % de la facture d'éclairage public.  

[Vu sur le web] A Levallois-Perret, un revêtement d'Eiffage fait baisser la température dans la rue
L'enrobé "Luciole" répond à de nombreuses problématiques : chaleur, lumière et coût de l'énergie.

La canicule reprend du service en cette fin de juillet 2019. Pour lutter contre ces grosses chaleurs, selon le quotidien Le Parisien, la ville de Levallois-Perret teste actuellement dans la rue Bellanger, un enrobé, dit hydro décapé. Ce revêtement de chaussée plus clair permet plusieurs choses. Premièrement, cette matière dégage beaucoup moins de chaleur qu'un enrobé classique, un avantage considérable pour lutter contre les îlots de chaleur en ville. Deuxièmement, elle permet de limiter les nuisances sonores. Enfin, elle reflète mieux la lumière la nuit.

L'enrobé est composé de gravillons de couleur claire

Techniquement, cet enrobé présente une granularité 0/6 ou 0/10 mm discontinue "comparable à celle d'un béton bitumeux très mince ou d'un enrobé phonique", est-il précisé sur le site d'Eiffage, le fabriquant de cette technologie. Etant composé de gravillons de couleur claire, le revêtement reflète particulièrement bien la lumière.

L'éclairage intelligent par Eiffage

Baptisée "Luciole", cette technologie a été couronnée du prix 2017 du concours "Innovation routes et rues". A l'origine, l'idée de ce géant français du BTP était de trouver une innovation capable de faire baisser les dépenses de l'éclairage public de 50 %. Le concept retenu combine ce revêtement de sol et l'installation de luminaires LED sur la route.

Ce nouvel enrobé a un coût supplémentaire de 15 % par rapport à un enrobé classique. Pour l'instant, c'est Eiffage qui aurait pris en charge ce surcoût pour la ville.

Crédit photos et vidéo : Eiffage

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle