Electronique

[Vu du ciel] Avec ses ballons stratosphérique pour accéder à internet, Google ne se dégonfle pas

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Images Chaque semaine, à l’occasion de l’exposition événementielle "L’Industrie vue du ciel", L’Usine Nouvelle vous invite à prendre un peu de hauteur. Aujourd'hui, l'envol des ballons stratosphériques de Google, Loon, pour donner accès à internet dans les régions isolées.

[Vu du ciel] Avec ses ballons stratosphérique pour accéder à internet, Google ne se dégonfle pas
La division "Loon" de Google est chargée de développer des antennes logées dans des ballons qui s'envolent dans la stratosphère, à 60 000 pieds.
© Loon

Satellites, dirigeables, drones... Les géants du numérique rivalisent d'ingéniosité pour connecter les zones isolées en haut débit. Le géant Alphabet, maison-mère de Google, y travaille depuis plus de dix ans avec différentes initiatives. Sa division "Loon", créée en 2011 (et devenue une filiale à part entière en 2018)  est chargée de développer des antennes logées dans des ballons qui s'envolent dans la stratosphère, à 60 000 pieds.

Chaque ballon, en lien avec des relais terrestres ou satellites, est ainsi capable de connecter 3 200 kilomètres carré au sol. Il peut voler environ cinq mois avant qu'un autre ballon ne prenne le relais.

Loon veut passer des tests aux déploiements commerciaux à grande échelle. il vient de signer un accord avec l'opérateur Telefonica pour donner accès à l'internet mobile aux habitants de l'Amazonie péruvienne dès 2020.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte