Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

[Vrai ou Faux] Le compteur Linky est-il néfaste ?

Aurélie Barbaux , , ,

Publié le

Analyse Déjà près de 11 millions de compteurs électriques communicants Linky ont été installés en France mais l’opposition à son installation systématique ne faiblit pas. Les principaux reproches qui lui sont faits sont-ils les bons ? L’Usine Nouvelle fait le point.

[Vrai ou Faux] Le compteur Linky est-il néfaste ?
Les reproches faits au compteur communicant Linky sont-ils justifiés ? L'Usine Nouvelle répond.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Dans ce nouveau Vrai / Faux, L'Usine Nouvelle répond à quelques-unes des questions posées par l'installation du compteur communicant Linky par Enedis.

Refuser l’installation de Linky est possible

Vrai. Si le compteur est à l’intérieur, on peut toujours interdire l‘accès à son domicile. En revanche, pour les compteurs extérieurs, les installateurs n’ont pas à demander d’autorisation, l’équipement appartenant à Enedis. Verrouiller le compteur dans un boitier en bois cadenassé, par exemple, ne fonctionnera qu’un temps. Les 3500 poseurs des entreprises prestataires d’Enedis chargés de l’installation de LInky useront de tous les moyens pour passer outre.

Pour dissuader les récalcitrants d’agir, Enedis brandit la menace de coûts supplémentaires d’intervention très élevés pour le déplacement de techniciens lors des futurs relevés des compteurs ou autre opération. Le distributeur évoque aussi une moindre qualité de service et une moindre protection vis-à-vis des problèmes éventuels d’alimentation du réseau.

Autoriser néanmoins certaines personnes à refuser légalement et sans risque l’installation de Linky est l’enjeu de l’action commune lancée par la plateforme Mysmartcap sur laquelle 5115 personnes étaient inscrites le 7 mai dernier. Dans la vingtaine de juridictions comportant plus de 100 inscrits, les quatre avocats de Mysmartcap (maîtres Arnaud Durand, Corinne Lepage, Christophe Lèguevaques et Catherine Szieper), lanceront en septembre une procédure de référés.

Linky menace la vie privée

Faux. En tout cas pas directement. La transmission des données de consommations journalières est cryptée et réglementée par la Cnil (Commission nationale informatique et libertés). Ces données sont accessibles sur internet dans un espace privé, mais uniquement le lendemain en fin de matinée ! Les données plus détaillées au pas de 30 minutes ne peuvent être communiquées aux fournisseurs d’électricité (comme EDF, Engie, Total, Direct Energie…) qu’avec le consentement exprès du client. Ces informations ne permettraient pas de reconnaitre la signature électrique d’un équipement et donc de violer la vie privée des occupants du lieu.

Le suivi en temps réel (toutes les 2 ou 5 secondes) des consommations, ou courbe de charge, qui permet de suivre l’usage des appareils électriques, n’est lui possible que localement, via une transmission radio vers des équipements déportés dédiés proposés par les fournisseurs ou des sociétés de service choisies par le client pour l’aider à contrôler sa consommation pour l’optimiser. Charge à ces fournisseurs de garantir la sécurité des données si jamais ils les renvoient sur Internet pour traitement et de garantir la non-violation de la vie privée. Et au client de rester vigilant sur l’usage fait de ses données.

Linky permet de réduire sa facture

Faux, sauf dans la mesure où il évite l’installation d’un deuxième compteur pour les foyers produisant eux-mêmes de électricité. Les économies d’énergie réalisables par une meilleure connaissance de sa consommation ne sont pas un objectif initial de Linky, même si il peut aider. Le particulier doit se connecter à un site internet sécurisé pour savoir ce qu’il a consommé la veille. Ce sont les fournisseurs d’électricité (EDF, Engie, Total, Direct Engie…) ou des start-up spécialisées qui peuvent proposer des services d’optimisation de sa facture. Disposer d'informations de consommation précises sur sa consommation d'énergie permettrait de la diminuer de 23% sa consommation selon une étude du CNRS.

Rien ne permet non plus d'affirmer que l'installation de Linky provoque une augmentation "mécanique" des factures d'électricité. Comme le rappelle Que Choisir dans son propre Vrai / Faux, aucun élement ne permet d'affirmer que Linky provoque une hausse de la consommation et de la facture. Des anomalies liées à une mauvaise installation ou à un choix erroné de puissance du disjoncteur (lors de la souscription du contrat) peuvent expliquer des cas particuliers d'évolutions de factures.

Enedis va revendre les données

Faux. Les informations de consommation mesurées appartiennent au client. Elles ne peuvent être transmises à un tiers sans l’accord explicite du client et encore moins être vendues, conformément aux recommandations de la Cnil, assure Enedis. Même si, dans sa communication, Enedis a pu mettre en avant les bénéfices que ces données peuvent représenter pour l’entreprise.

Reste que la notion d’accord explicite du client pose encore problème. C’est d’ailleurs à ce sujet que la Cnil a épinglé Direct Energie le 27 mars 2018. La demande de consentement de Direct Energie, n'était pas assez "libre, éclaireé et spécifique", selon la Cnil. Qui rappelle que "contrairement à la présentation qui en est faite [par Direct Energie] cette collecte n’est aucunement la conséquence nécessaire de l’activation du compteur". Le fournisseur en cours de rachat par Total, a jusqu’à fin juin pour rectifier le tir.

Linky est utile à la transition énergétique

Vrai, même si le moins que l’on puisse dire c’est qu’Enedis ne l’explique pas bien. La Cour des comptes lui a d’ailleurs reproché de ne pas assez informer les utilisateurs sur les services que Linky peut rendre. Mais il faut se souvenir que Linky n’a pas été conçu pour eux (ni avec eux d’ailleurs !), enfin pas directement : "Tout ce qui sert le distributeur, sert le client final" et "on ne fait rien pour nous même, nous sommes un service public", rappelle Bernard Lassus, directeur du programme Linky chez Enedis. Et, selon lui, c’est au gouvernement que la Cour des comptes reproche de ne pas assez communiquer, Linky n’étant que la "réponse à une directive européenne et à sa transcription dans la loi française".

Enedis se garde d’ailleurs bien dans sa communication d’évoquer des services aux clients. Il ne parle que d’adaptation de la puissance du compteur, de détection de pannes, de relevés à distance et aussi des 350000  foyers qui produisent aujourd’hui leur propre électricité et des 7 millions de bornes de recharges pour véhicules électriques en 2030 que Linky rendra possibles, sans clairement expliquer pourquoi et comment. En fait, Linky peut compter à la fois la quantité d’électricité tirée sur le réseau mais aussi celle injectée si le foyer dispose de panneaux photovoltaïques ou d’une éolienne. Une meilleure prise en compte des phases lors du branchement rendra aussi possible un équilibre du réseau lorsque de la multiplication des recharges de véhicule électrique, explique-t-on chez Enedis.

Linky est gratuit

Vrai et Faux. Rien à payer, pour l’instant, pour le changement de l’ancien compteur par un Linky. Pour financer ce projet industriel de 4,2 milliards d’euros, Enedis a obtenu des prêts et des compensations financières - trop avantageuses selon la Cour des comptes - pour déporter le coût aux consommateurs qu’une fois que tous en seront équipés. Le surcoût final pour les usagers serait de 506 millions d’euros, via une augmentation des taxes sur l’utilisation du réseau de distribution.  

Linky coutera plus cher que prévu

Faux. Enedis affirme même que le projet de production et d’installation de 35 millions de compteurs communiquants entre 2015 et 2021, initialement estimé à 5 milliards d’euros (Enedis parlait même de 6 milliards fin 2015) sur six ans, ne coutera finalement que 4,2 milliards d’euros. 750 000 compteurs Linky sont assemblés par mois dans six usines en France par quatre sous-traitants, au lieu de six prévus initialement. "Deux d’entre eux sont encore en cours de qualification", explique Bernard Lassus, directeur du programme Linky chez Enedis. Ce qui n’aurait pas lésé le projet qui est "sur la trajectoire initiale, avec près de 11 millions de compteurs déjà installés".

Linky est dangereux pour la santé

Faux. Du moins dans l’état des connaissances actuelles. Il y a "une très faible probabilité que l’exposition aux champs électromagnétiques émis, aussi bien pour les compteurs communicants radioélectriques que pour les autres (CPL), puisse engendrer des effets sanitaires à court ou long terme", indique l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) dans la version révisée en juin 2017 du rapport "Exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par les compteurs communicants", de décembre 2016.

Dans cette version révisée, l’Anses inclut de nouvelles mesures réalisées par le CSTB sur les émissions dans les bandes de fréquences relatives au CPL (50 – 150 kHz environ) utilisés par les compteurs Linky. Les compteurs de gaz et les compteurs d’eau utilisent la technologie des communications radioélectriques par voie hertzienne.

Pour autant, dans le cadre des actions communes de la plateforme Mysmartcap, les avocats promettent d’apporter de nouveaux éléments démontrant les effets des compteurs Linky sur les individus électro-hypersensibles ou non. Et fin mars, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) expliquait dans un rapport que la souffrance des personnes électrosensibles doit être prise en charge même si aucune preuve n’existe sur la dangerosité des ondes.

Sur cette base, Corinne Lepage, avocate et engagée dans la protection de l’environnement, a décidé de saisir la ministre de la Santé Agnès Buzyn ainsi que son homologue à l'Ecologie Nicolas Hulot pour leur demander l’arrêt du déploiement du compteur Linky.

 

 

 

 

Réagir à cet article

17 commentaires

Nom profil

14/05/2018 - 17h45 -

Je profite de votre article pour poser des questions auxquelles Enedis ne m'a jamais répondu. - Partant du principe que tout est piratable (le Pentagone lui-même s'est fait pirater), comment garantir que les données de résidences vides (absence de consommations) ne vont pas se retrouver entre les mains de bandes organisées ? - De plus, une des caractéristiques de ce compteur est qu'il est disjonctable à distance. Qu'adviendrait-il si une organisation mal intentionnée venait à prendre la main sur plusieurs millions de compteurs et à tous les disjoncter en même temps ?
Répondre au commentaire
Nom profil

11/06/2018 - 11h28 -

Les compteurs se ont pas tous reliés ensemble mais par quartier, c'est un concentrateur installé dans le quartier qui communique les données au niveau supérieur.
Répondre au commentaire
Nom profil

11/06/2018 - 18h58 -

Ce sont les bonnes questions à poser auxquelles personne n'a de solution dans la mesure où l'avenir n'est pas écrit. Mais il y des précédents qui font qu'on peut sérieusement s'en inquiéter...
Répondre au commentaire
Nom profil

12/05/2018 - 11h25 -

Comme il y a différents niveaux de recueils de données, peut-on savoir savoir les différentes fréquences d'envoi en fonction de l'Option choisie. Pourquoi cette question pour savoir si les ondes émises sont 1 fois par jour ou toutes les 5 secondes ? Merci pour une réponse factuelle
Répondre au commentaire
Nom profil

11/05/2018 - 15h01 -

Vos propos, sont très solides. Ceux qui disent le contraire ni connaissent rien en onde électromagnétique. Grâce à ce compteur, je peux savoir si mon disjoncteur n'a pas déclenché sur coup de foudre ou différentiel, alors que je suis absent de chez moi pendant plusieurs jour. C'est même dommage que l'on n'est pas instant T. Vivement la même chose pour le compteur d'eau afin de détecter une fuite.
Répondre au commentaire
Nom profil

12/05/2018 - 11h15 -

J'ai un compteur d'eau intelligent depuis plusieurs années et je paramètre la limite de conso à 10 litres par jour quand je pars. On doit pouvoir mettre moins mais ça permet à la Voisine de donner de l'eau aux Chats et de se laver les mains. De fait ça sert comme détection de fuite
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 19h42 -

Peut-on vous croire.1 seul exemple lda Cnil est quelque chose d'obsolète,elle n'a aucun pouvoir juste elle peut donner un avis. Et ce que vous affirmez sur le reste c'est vous qui le dites. C'est invérifiable.
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 15h02 -

Bonjour, Je ne sais pas où vous etes allé chercher vos informations, mais soit vous avez un probleme d investigation, soit vous etes de meche... Bref encore que des anneries exposées aux gens pour aller dans le sens de l etat et faire en sorte que les moutons aillent bien dans la meme direction... affligeant...
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 17h41 -

Pouvez vous donner des arguments plus précis et étayer d'études. Cela permettrait de pouvoir définir un choix. Merci.
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 18h59 -

Le plus affligeant pour moi est de commenter négativement le travail fourni sans apporter la moindre explication sur cette negativitép ou le moindre début de preuve. Ce sont ces mêmes personnes qui affirmeront que la terre est plate ou/et que dieu existe.
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 20h29 -

Bonjour, pouvez vous aller plus loin dans cette analyse ? Je peux comprendre que vous ayez des doutes sur ces informations, mais fournissez des informations contradictoires, si vous en avez.
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 12h57 -

Bjr Je souhaiterais aménager une chambre ds mon garage, mais j hésité à cause de ce compteur linky ? Comment faire?
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 12h55 -

jaimerais savoir si je suis obligé de l instaler est que si je refuse je n aurais pas a payer des frais deja que jai un mal de tete avec toute les onde d internet en va y rajouté tous sa pr faire marché le commerce
Répondre au commentaire
Nom profil

11/05/2018 - 12h24 -

Vous pouvez refuser le compteur Linky, sur le net il y a des sites AntiLinky, les entreprises qui posent vous menaces, ils ont toutes une liste avec les menaces, ENEDIS n'a pas le droit de vous faire payer quoi que ce soit (pour le relevé, pour le nouveau compteur après la date de 2021, frais de déplacement pour le poseur, couper le courant). Pourquoi payer un compteur qui dans 10 à 15 ans sera hors service et devoir le changer de nouveau. L'Etat est actionnaire entre 82 et 86 % d'ENEDIS voilà pourquoi on doit changer
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 12h27 -

Bonjour, Le.compteur a été installé il y a 6 mois, et rien a dire. J' ai aménagé dans l'appartement depuis un an et grâce au compteur, je me suis rendu compte que mon chauffe eau n'est pas calé sur les heures creuse! Résultats je fais une économie de 10€ par mois... ma consommation est passé de 300 w à 100w par heure(quand je ne suis pas chez moi) Je ne vois que de la réticence au changement dans tout ce brouhaha, les gens ne savent même pas pourquoi ils sont contre.. surtout quand on voit que c'est en CPL et non en 3g ou autre... et quand on voit le nombre de réseau wifi dans un immeuble...????et pour la vie privée avec Facebook et Google, c'est vrai que l'on est entre de bonnes mains..????
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 15h59 -

Bonjour Fabrice, Vous avez très bien résumé la situation concernant les soit-disants "dangers" pour la santé : les ondes par CPL ( courant porteur en ligne ) sont couramment utilisées dans de nombreux foyers , par exemple pour faire communiquer une box internet avec d'autres appareils , PC ou autres, sans WiFi . Jusqu' à présent, aucune étude n'a démontré que les ondes du courant électrique, sont plus néfastes pour la santé que les ondes WiFi, qui sont partout, dans nos foyers, dans la rues et les endroits publics, les transports etc etc.... Donc, argument non recevable pour refuser le compteur Linky ! Quand aux données personnelles, c'est comme si on comparaît un chemin de campagne à une autoroute : la moindre application sur tous les smartphones ou tablettes collectent beaucoup plus de données sensibles , et avec le consentement de chaque utilisateur , que les simples relevés de consommation électrique du Linky!! La encore, le motif est bien mince pour oser refuser ce compteur .
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 12h00 -

Habitant depuis un an dans notre nouvelle maison en location nous avons vu arriver le nouveau compteur peu de temps après. Ayant pris contact avec la fameuse société nous mettons en place un prélèvement mensuel de 120 €. L'année s'écoule et ho ! Surprise on m'envoie une facture supplémentaire de 724 €. Ayant pris contact avec la société il s'agirait d'une sous évaluation mensuelle !!! Faites le total vous même le résultat fait peur....... Je précise que la maison que nous occupions auparavant était bien moins isolé et pourtant nous n'avions pas de telles factures. Si quelqu'un a une une explication je suis preneur.
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 21h57 -

J'ai été à une réunion anti linky dans ma région , ce fût très instructif et j'ai refusé l'installation de ce compteur. Le calcul était en kWh avant et maintenant en kVa le tarif n'ai pas le même voilà pourquoi vous payez plus
Répondre au commentaire
Nom profil

11/05/2018 - 14h40 -

Bonjour, Vous n'avez pas de compteur Linky et vous vous permettez de dire qu'il compte l'énergie en kVA ? Vous confondez énergie et puissance. Le compteur Linky est un compteur d'énergie, il compte en kWh et il n'y a pas d'autre moyen de mesurer l'énergie électrique. Mais tout cela fait partie des nombreuses rumeurs que les anti-Linky essaient de diffuser : donnez des éléments factuels / des articles scientifiques si vous voulez que l'on prête attention à votre combat ! Aujourd'hui je n'ai pas lu un seul article ou éléments un peu convaincant.
Répondre au commentaire
Nom profil

14/05/2018 - 12h56 -

Demander aux nombres de personnes qui l'ont et pourquoi leurs consommations double ou triple en période estivale "congé" alors qu'ils sont absents, allez à une réunion et là on prend conscience de ce compteur qui capture notre "argent" . Je sais de quoi je parle entre kWh et kVa, merci de vérifier aussi vos dires
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 11h48 -

Ce compteur va permettre de grosses économies en évitant les relevés manuels. Il y a donc un retour sur investissement qui payera son déploiement et donc il est scandaleux de faire payer le consommateur. Par ailleurs, ils auraient pu en profiter pour inclure un système de délestage gagnant-gagnant (lissage des pics de consommation / tarifs moins cher). Apparemment, ce n'est pas le cas, ils ont loupé une grosse opportunité.
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 11h24 -

Vous parlez de risque pour la santé nul, mais que sur le fonctionnement de la transmission par CPL, hors plus haut dans votre article vous parlez de transmission radio, mais là vous ne dites rien dessus?
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 11h01 -

C'est bien écrit.....une fois que tous le monde sera équipé.....il y aura une taxe pour rembourser...et ce sera comme l'autoroute une fois payer la taxe risque de rester.....
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 10h41 -

Bonjour Question: pourquoi lorsque je me trouve dans une pièce alimentée par un compteur Linky, j'ai un mal de crâne particulier (qui part de l'épiphyse)? Et cela même si je ne sais pas qu'il y a un Linky. Je suis obligé de prendre du paracetamol très rapidement.
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 09h58 -

J ai lu votre l article avec intentions deux paragraphes ne font un peut ticque le premier sur la protection des données peut-on être dur à 100% qu' il n y aura pas de dérive pour le deuxième la nocivité les analyses ont t elle était faite pas des analystes indépendants et part plusieurs sociétés u.e autre question que ne pose c est les poseurs de c est fameux compteur j en ai rencontré un en pleins travail dans une boutique j e lui ai demandé pourquoi il portait un casque et posaient un tapis isolant au sol sa réponse pour ne protéger vous protéger contre quoi puisque le vous avez couper le corant il a été incapable de me répondre et vous .
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 21h12 -

Bonjour, Pour répondre à votre dernière remarque, le technicien est obligé de garder ses EPI (équipements de protection individuels) pour éviter tous risques liés à une réalimentation intempestive.
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 09h18 -

Pourquoi dénigrer cet appareil ,posez la question à ceux qui possède linky depuis un certain temps.nous sommes dans un quartier ou nous avons tous ce compteur. Aucun problème signalé. On en fait trop .bizarre, bizarre.
Répondre au commentaire
Nom profil

09/05/2018 - 21h08 -

Bonjour, en faite linky ne sert à rien du tout! On a juste fait tourner une entreprise qui a construit les dits compteurs! Pour le reste c'est du flan!
Répondre au commentaire
Nom profil

09/05/2018 - 19h58 -

Peut on demander l installation exterieur alors que le compteur se trouve en interieur ?
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2018 - 10h39 -

Bonjour, ce n'est possible que si vous avez un coffret extérieur qui permet de recueillir le compteur. Mais s'il est aujourd'hui à l'intérieur, c'est certainement difficile de faire autrement, gratuitement bien sûr. Pas de crainte à l'intérieur, la plupart de vos appareils sont plus générateur d'ondes
Répondre au commentaire
Lire la suite

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus