Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Vossloh et Socofer inaugurent un centre de maintenance commun

, , ,

Publié le

Le fabricant allemand de locomotives Vossloh s'est associé à Socofer, une PME française, pour ouvrir un centre de réparation et d'entretien de locomotives. Leur coentreprise, Imateq, a investi 6,5 millions d'euros dans cette infrastructure basée à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire).

Vossloh et Socofer inaugurent un centre de maintenance commun
Le fabricant allemand de locomotives Vossloh s'est associé à Socofer pour ouvrir un centre de réparation et d'entretien de locomotives à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire).
© Stéphane Frachet

Les entreprises citées

Le fabricant allemand de locomotives Vossloh et son associé, la PME française Socofer, ont inauguré le 29 novembre un nouveau centre de maintenance de locomotives à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire). Embranchée fer, cette usine de 4 400 m² a nécessité un investissement de 5 millions d'euros pour sa construction, et d'1,5 million d'euros pour son aménagement, qui comprend notamment un pont roulant de 25 tonnes, ainsi que l'aménagement de nouvelles voies ferrées à proximité du noeud ferroviaire de Saint-Pierre-des-Corps. La municipalité, qui reste propriétaire du terrain, et la métropole de Tours ont investi plus d'1,5 million pour l'achat et la déconstruction d'un ancien atelier SNCF, et les travaux de voirie.

L'usine d'Imateq jouxte l'usine de Socofer, qui est un fabricant de locomotives techniques, trains aspirateurs, trains de travaux, draisines. "C'est la première fois que nous instaurons ce type de partenariat, parce qu'il répond à une demande. Globalement, c'est une bonne solution face à la libéralisation du ferroviaire en Europe, puisqu'elle fournit des garanties techniques à nos clients, tout en apportant de la proximité", commente Klaus Hiller, vice-président services de Vossloh locomotives, qui dispose de six implantations en Europe, dont la principale est à Kiel (Allemagne), sur le site de fabrication des engins Vossloh.

8,5 millions d'euros dès la première année

A l'heure de l'inauguration, quelques locomotives sont déjà dans les ateliers de l'usine Imateq. Elles appartiennent à ETF, VFLI, Euro Cargo Rail...

L'effectif d'une quarantaine de personnes devrait atteindre 60 personnes d'ici 2020. "Nous cherchons du personnel, des mécaniciens que nous allons former", indique Nicolas Miranda, directeur d'Imateq.

Vossloh, qui réalise un chiffre d'affaires de 918 millions d'euros, détient 55 % de cette coentreprise. Socofer, qui a enregistré 20 millions d'euros de ventes en 2017 avec 120 salariés, en détient 45 %. La société Imateq devrait terminer 2018 sur un chiffre d'affaires d'environ 8,5 millions d'euros.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle