Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Volvo veut tester des véhicules autonomes sur les routes suédoises en 2017

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

Volvo s'associe aux autorités suédoises pour mener une expérimentation autour des véhicules sans chauffeur. Une centaine de voitures autonomes circuleront dans les rues de Göteborg en 2017.

Volvo veut tester des véhicules autonomes sur les routes suédoises en 2017 © Volvo

La Suède veut faire figure de pionnière dans le domaine des véhicules autonomes. Volvo Car Group lance le projet "Drive Me – des véhicules autonomes pour une mobilité durable", en lien avec le gouvernement, l'administration suédoise des transports, le Lindholmen Science Park et la ville de Göteborg. Une phase de recherche et développement débutera en 2014, avec pour objectif de faire circuler les premières voitures autonomes sur les routes suédoises trois ans plus tard.

Göteborg ville pilote

A l'horizon 2017, une centaine de véhicules de test effectueront des trajets sur une portion de 50 kilomètres de voies publiques à Göteborg, la deuxième ville du pays. Les artères choisies seront les plus représentatives possibles pour évaluer différentes conditions de circulation. "Cela nous donnera un aperçu des défis technologiques à relever et nous fera bénéficier du retour d'expérience de 'vrais' utilisateurs conduisant sur des routes publiques", commente Håkan Samuelsson, PDG de Volvo Car Group. "Nous devons rendre le véhicule capable de gérer seul tous les types de scénarios sur la route : quitter un flux de circulation, savoir réagir si, pour une raison ou pour une autre, le conducteur est dans l'incapacité de reprendre le contrôle", détaille Erik Coelingh, technicien au sein du groupe Volvo.

objectif 2020

Une batterie de facteurs seront passés au crible : impact sur la fluidité du trafic et la sécurité routière, réaction des "conducteurs" passifs et des autres automobilistes, optimisation éventuelle des infrastructures routières et de la géographie urbaine…

La plupart des constructeurs, comme Nissan ou Daimler, misent sur une commercialisation des premiers modèles "grand public" de véhicules connectés dans les années 2020. Volvo ne veut pas manquer ce virage technologique.

Sylvain Arnulf

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle