L'Usine Auto

Volvo Trucks confie la production de tractopelles et de niveleuses à sa filiale chinoise

, ,

Publié le

Le numéro deux mondial des poids lourds, le suédois Volvo, a annoncé le transfert de la construction de tractopelles et de niveleuses à sa filiale chinoise SDLG, entraînant la suppression de 1 000 postes en Pologne, aux États-Unis et au Brésil.

Volvo Trucks confie la production de tractopelles et de niveleuses à sa filiale chinoise © Gadl - Flickr - C.C.

Le suédois Volvo Trucks va "interrompre le développement et la production de tractopelles et de niveleuses (en son nom) en Europe et en Amérique et transférer ces opérations à sa filiale chinoise SDLG (...) Cela se traduira par une réduction des effectifs d'environ 1 000 employés, dont la majorité sont en Pologne, aux États-Unis et au Brésil", a annoncé le groupe dans un communiqué ce vendredi 14 novembre.

En Pologne, la fin de la production des tractopelles va entraîner la fermeture de l'usine de Volvo CE (équipements de construction) à Wroclaw.

En octobre dernier, Volvo avait annoncé la poursuite d'un plan d'économies drastique qui lui a permis de redresser sa rentabilité en 2014. Le groupe compte atteindre 3,5 milliards de couronnes (380 millions d'euros) d'économie d'ici à fin 2015. L'année 2014 a déjà permis des économies supérieures de 1,6 milliard de couronnes à celles de 2013.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte