Electronique

Volvo (poids lourds) va mal. American Airlines aussi. Danone investit dans les boissons.

, , , ,

Publié le

L'annonce est imminente : le japonais Nissan va entrer au capital de son partenaire Renault, et prendre au moins 10%, affirment Les Echos. L'opération, prévue par l'accord signé entre les deux constructeurs, mais avancée d'au moins un an, serait financée par une montée de Renault au capital de Nissan (Renault détient aujourd'hui 36,8%). Pour le quotidien, les deux firmes vont ainsi pouvoir travailler sur un plus grand pied d'égalité, au moment où l'écart semble se creuser entre les performances des deux groupes, au bénéfice de Nissan. Volvo, le n°2 constructeur mondial des poids lourds, a annoncé hier de lourdes pertes au troisième trimestre. Le constructeur suédois est notamment pénalisé par la chute de ses ventes aux Etats-Unis (-39% sur 9 mois), où il détient aussi la marque Mack, indique le Financial Times. American Airlines, la première compagnie aérienne américaine, accuse la plus lourde perte de son histoire : 414 millions de dollars au troisième trimestre. Et sa perte pourrait doubler au cours des 3 prochains mois, précise La Tribune. La compagnie a déjà annoncé la suppression de 20.000 emplois sur 138.000 à travers le monde. Danone va lancer une OPA sur Frucor, le leader néo-zélandais des jus de fruits, pour 136 millions d'euros, annoncent Les Echos. Danone, qui n'avait pas réussi à reprendre Gatorade, la boisson de Quaker Oats reprise par PepsiCo, fait du même coup son entrée sur le marché des boissons énergétiques. Le veto de la FTC sur les ventes des alcools de Seagram n'est pas définitif : Diageo et Pernod Ricard, les deux acheteurs, négocient pour obtenir l'aval des autorités américaines de la concurrence, indiquent Les Echos. Kodak supprime 3500 à 4000 emplois supplémentaires, ce qui porte les réductions d'effectif à environ 9% du total. Ce nouveau plan est annoncé dans la foulée d'une chute du résultat net de 77% au troisième trimestre, précisent Les Echos. Microsoft annonce aujourd'hui son nouveau système d'exploitation Windows XP. Une énorme opération de relations publiques partout dans le monde. Mais au même moment, en coulisses, les avocats de Microsoft et ceux du département américain de la justice négocient, dans le but d'aboutir à un accord à l'amiable sur les procédures anti-trust contre l'éditeur de logiciels, expliquent Les Echos. Aujourd'hui, les responsables américains sont partagés entre la volonté de limiter l'hégémonie de Microsoft, et le souci de ne pas nuire à la sortie de Windows XP, un produit qui pourrait relancer le marché de la micro-informatique. La baisse des prix des licences de téléphonie mobile UMTS en France fait réfléchir les opérateurs : Tele 2 (dont la maison-mère est suédoise) étudie de très près les conditions pour se porter candidat à l'une des deux licences UMTS encore à vendre, annonce La Tribune. Bouygues Télécom présentera probablement sa candidature. Apprenez enfin que la Chine paraît décidée à restructurer son secteur des télécommunications. Un plan gouvernemental -qui n'est pas encore officiel, viserait à créer quatre opérateurs à partir des 9 fournisseurs de services télécoms actuellement en activité. China Mobile et China Unicom fourniraient la base de deux d'entre eux, les deux autres étant créés par la scission de China Telecom en deux entités régionales (Sud et Nord). C'est dans le Financial Times. A demain ! 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte