Volvo condamné à payer une lourde amende de 55 millions d'euros par les Etats-Unis

55 millions d'euros. C'est le montant de l'amende que la justice américaine a infligé au constructeur Volvo, pour infraction environnementale. L'entreprise pourrait faire appel de cette décision, qui risque de peser lourdement sur ses résultats du troisième trimestre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Volvo condamné à payer une lourde amende de 55 millions d'euros par les Etats-Unis

Le groupe Volvo a été condamné par la cour d'appel du district de Columbia, aux Etats-Unis, à payer une amende de 508 millions de couronnes (55 millions d'euros), pour des émissions non conformes de ses moteurs marins diesel Volvo Penta, utilisés dans ses yatchs et dans certains appareils commerciaux. Cet arrêt prononcé par la justice américaine confirme une décision prise en 2012.

4 400 postes supprimés

Le numéro deux mondial des poids lourds réfléchit actuellement à faire appel de cette décision, qui pourrait lui coûter très cher : pour faire face à une potentielle sanction, il n'a provisionné que 68 millions de couronnes sur ses comptes, et à peu près 422 millions de couronnes pour une responsabilité éventuelle. L'amende est nettement plus élevée. Elle pourrait peser sur son résultat opérationnel du troisième trimestre 2014, à hauteur de 440 millions de couronnes, précise l'AFP.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La situation du constructeur n'est déjà pas au beau fixe : il a annoncé en 2013 un vaste plan de restructuration sur deux ans, qui inclut la suppression de 4 400 postes à l'international. Cette réorganisation devrait permettre à Volvo de réaliser 4 milliards de couronnes d'économies par an.

Lélia de Matharel

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS