Volkswagen veut sauver l’alliance avec Suzuki

Suite à l’annonce de Suzuki le 12 septembre désireux de se séparer du groupe allemand, Volkswagen réplique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Volkswagen veut sauver l’alliance avec Suzuki

Le patron du constructeur numéro un européen déclare vouloir parler avec son partenaire japonais. "Nous voulons parler (avec Suzuki) et n'avons pas changé d'avis quant à notre investissement", explique Martin Winterkorn, à l'issue d'une soirée du groupe avant l'ouverture du salon de l'automobile de Francfort. Il précise que pour l’heure, "aucun scénario alternatif n’a été évoqué entre les deux groupes". Notamment, la vente de la participation de Volkswagen dans le capital de Suzuki n’est pas à l’ordre du jour.

Malgré tout, le patron de Volkswagen souligne que concernant le marché indien, sur lequel les partenaires envisagent de se développer plus avant, "Suzuki n'est qu'une option".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cette déclaration intervient au lendemain de l’annonce de Suzuki de son désir de rompre l’alliance conclue en 2009 entre les deux constructeurs. Il considère que l'union des deux constructeurs n'a jamais donné de résultats industriels et reproche à l'allemand son manque de coopération et sa direction des affaires trop autoritaire. Le patron du japonais, Osamu Suzuki, avait alors déclaré que "plutôt que de vivre ensemble en se cherchant des poux dans la tête, mieux vaut reconnaître dès à présent que nous ne sommes pas faits l'un pour l'autre".

Ces propos faisaient alors référence aux reproches faits par le groupe allemand quant à des infidélités de la part de Suzuki. Le japonais se serait approvisionné en moteurs diesel auprès de l’italien Fiat. Le tout en violant l’accord passé avec l’allemand.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS