Volkswagen veut réduire les coûts de 5 milliards d'euros par an dès 2017

Volkswagen prévoit de réduire les coûts de sa marque éponyme d'environ cinq milliards d'euros par an à partir de 2017, le constructeur automobile allemand peinant à faire jeu égal avec son concurrent Toyota en termes de performance bénéficiaire.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Volkswagen veut réduire les coûts de 5 milliards d'euros par an dès 2017

La marque Volkswagen, la plus importante du groupe allemand par les ventes et les livraisons, est encore loin de son objectif de marge bénéficiaire d'au moins 6% en raison de coûts fixes que le groupe juge élevés par rapport à ceux du japonais.

En 2013, la marge bénéficiaire de la marque VW était de 2,9% contre 8,8% dans la division automobile de Toyota et 9% chez le sud-coréen Hyundai Motor.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Volkswagen produit une part importante de ses véhicules en Allemagne, où les salariés ont obtenu d'importantes hausses des salaires l'année dernière.

Les analystes estiment que la rentabilité de VW est décevante étant donné son expansion rapide. Le groupe est bien parti pour atteindre son objectif de 10 millions de voitures vendues en 2014, avec quatre ans d'avance.

"Soyons honnêtes : nous avons beaucoup de rattrapage à faire par rapport à nos principaux concurrents", écrit le président du directoire Martin Winterkorn dans une lettre adressée aux responsables de VW et que Reuters s'est procurée mardi.

"C'est pourquoi nous devons maintenant agir de façon claire, efficace et parfois douloureuse", ajoute-t-il, notant que les coûts de recherche et développement ont bondi de 80% à l'échelle du groupe depuis 2010.

Dans une lettre interne, Martin Winterkorn avait déjà appelé en février les cadres dirigeants du groupe à veiller à la maîtrise des coûts.

Le premier constructeur automobile européen pourrait dévoiler dans le courant de l'année les modalités de son plan "Future tracks" concernant l'après-2018.

(Reuters)

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS