Volkswagen : une augmentation de capital en préparation ?

Le rachat de Porsche n'est pas encore finalisé et selon les rumeurs, Volkswagen préparerait son plan de reprise.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Volkswagen : une augmentation de capital en préparation ?

(Actualisé à 17h23)


Afin de financer le rachat des activités de son concurrent et premier actionnaire, le constructeur automobile Porsche, Volkswagen pourrait procéder à une augmentation de capital à hauteur de quatre milliards d’euros, selon les informations du journal Financial Times Deutschland. L’émission de nouvelles actions permettrait au constructeur de diluer les 20% de droits de vote appartenant au Land de Basse-Saxe, seuil minimum pour disposer d’une minorité de blocage. Reste que le Land a précisé avoir trouvé un accord avec les familles actionnaires Porsche et Piëch pour que son statut soit maintenu dans la future structure.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’autre objectif d’une augmentation de capital pour Volkswagen serait de ne pas subir de la part des agences de notation une baisse de sa notation financière. Le constructeur avait précisé en mai que le maintien de sa situation financière était sa priorité en cas de création d’un groupe automobile intégré. Le processus de fusion des deux constructeurs, estimé à huit milliards d’euros, devrait être bouclé pour mi-2011, mais dans un premier temps le constructeur allemand ne prendrait que la moitié de Porsche.

L’information du FT pourrait être confirmée par la direction du constructeur lors de l’annonce des détails du plan de reprise de Porsche, le 13 août. " Pour le moment", Martin Winterkorn, le patron de Volkswagen, dément l'information, assurant que le groupe n'a pas besoin d'augmentation de capital. Une position que ne partage pas les analystes, qui prédisent un retour des difficultés financières pour le groupe après l'arrêt des aides étatiques, comme la prime à la casse.

170 millions d’euros

La filiale de Volkswagen en Argentine a reçu un coup de pouce de la Banque européenne d’investissement (BEI), avec un prêt de 170 millions d’euros à titre de financement partiel de ses investissements dans son usine de construction automobile de Pacheco, proche de Buenos Aires. Le constructeur automobile entend produire un véhicule commercial léger conçu pour le transport de marchandises et de passagers en conformité avec les routes de campagne d’Amérique latine. « Un projet particulièrement pertinent, qui contribue au développement des investissements européens en Argentine et facilite le transfert de technologies et de savoir-faire », selon le directeur des opérations en Asie et Amérique latine pour la BEI, Francisco de Paula Coelho.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS