Volkswagen, SNCM, Criteo... Toute l'actualité du 06/05/15

Sylvain Arnulf

Publié le

Ce 6 mai, on revient sur le vote de la loi renseignement, sur l'AG de Volkswagen dans un contexte agité, sur les difficultés de la SNCM et la folle réussite de Criteo. C'est la revue de presse.

La Loi Renseignement adoptée à une large majorité par les députés

 

 

Pas de surprise : les députés ont adopté à une large majorité la Loi renseignement, le 5 mai lors d'un vote solennel à l'Assemblée, malgré des critiques persistantes sur certains points sensibles du texte. Euronews revient sur la séance.


France : la loi sur le renseignement adoptée... par euronews-fr

Mais le débat n'est pas clos. Les sénateurs vont bientôt s'emparer du texte, fin mai, et plus de 70 députés promettent de saisir le Conseil constitutionnel.

Volkswagen : un peu de calme après la tempête

C'était l'AG de tous les dangers pour Volkswagen, sur fond de rivalité Piëch / Winterkorn. Finalement, le départ du patriarche a laissé le champ libre à son "adversaire", a permis une réunion dans une ambiance (un peu) apaisée le 5 mai à Hannovre. "Martin Winterkorn aura sans doute montré dans l’immédiat qu’il méritait le label de 'meilleur patron possible' pour le groupe, tel que le conseil de surveillance en formation réduite l’avait souligné noir sur blanc dans un communiqué à la mi-avril", commente Les Echos dans son compte-rendu de la réunion. " Reste à savoir qui va remplacer le patriarche Piëch à la présidence du conseil de surveillance du groupe de Wolfsburg. « Le conseil a besoin de prendre le soin et le calme nécessaires pour se décider. Cela va prendre encore du temps », a indiqué Berthold Huber, alors qu’une séance du conseil prévue dans la foulée de l’assemblée ce mardi ne devait pas être décisive sur ce point".

 

Retrouvez notre dossier sur la situation à la tête de Volkswagen

 

L'UE prête à lâcher un peu de lest sur la SNCM

Peut-être une petite bouffée d'oxygène pour la SNCM. La compagnie maritime, placée en redressement judiciaire, a une épée de Damoclès au dessus de la tête : elle doit rembourser à Bruxelles 440 millions d'euros d'aides publiques, jugées indûment perçues. Or, selon un courrier de la Commission que s'est procuré France Info, Bruxelles veut déverrouiller la situation. "Bruxelles laisse entendre que certains candidats au rachat répondent à ses exigences. En cas de reprise, la Commission réclame, en effet, que la nouvelle entité restructurée soit radicalement différente de la SNCM actuelle. Il faut aussi que le repreneur potentiel n'inclut pas dans son projet la manne financière de la délégation de service publique à savoir plusieurs dizaines de millions par an pour assurer la liaison entre Marseille et les ports corses. Dans ces conditions, Bruxelles demande au tribunal de commerce de Marseille de ne plus attendre et de trancher l'avenir de la SNCM dans les meilleurs délais", indique la radio.

La réussite insolente de Criteo

Tout va très bien pour la pépite française Criteo, spécialiste du ciblage publicitaire. L'entreprise a augmenté de 71% son chiffre d'affaire au premier trimestre 2015 par rapport à la même période l'an dernier. Elle a dégagé un bénéfice de presque 12 millions d'euros (11,94 millions précisément, contre 3,82 millions un an plus tôt. "Ce dernier trimestre est historique à plus d’un titre", juge Challenges. "En embauchant plus de 200 personnes en 3 mois, le fleuron tricolore a dépassé les 1.500 salariés. Le recrutement de nouveaux clients est lui aussi exceptionnel: plus de 640 e-commerçants ont fait appel pour la première fois aux services de Criteo. Au total, la société, rentable depuis 2009, compte 7.800 clients dans une quarantaine de pays et continue d’innover, notamment dans le mobile, devenu incontournable pour l’e-commerce et la publicité".

Sylvain Arnulf

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte