Volkswagen se serre la ceinture pour payer la facture du scandale

D'après un journal allemand, Volkswagen voudrait obtenir des baisses de prix de ses fournisseurs. Cette mesure s'inscrirait dans le cadre d'un programme plus large de réduction des coûts incluant les salaires, le marketing, les opérations de parrainage et un certain nombre de modèles, afin de couvrir un coût total du scandale des moteurs truqués estimé à 40 milliards d'euros.

Partager

Volkswagen veut réduire de trois milliards d'euros le coût de ses achats à ses fournisseurs en obtenant des baisses de prix afin de couvrir une partie de la facture du scandale de la fraude aux tests anti-pollution, a rapporté lundi 12 octobre le quotidien financier Handelsblatt.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Citant des sources du groupe, il précise que cette mesure s'inscrirait dans le cadre d'un programme plus large de réduction des coûts incluant les salaires, le marketing, les opérations de parrainage et un certain nombre de modèles, afin de couvrir un coût total estimé à 40 milliards d'euros.

Volkswagen a annoncé pour l'instant 6,5 milliards d'euros de provisions au titre du troisième trimestre pour couvrir les dépenses liées au scandale.

Le constructeur n'était pas disponible dans l'immédiat pour réagir à cet article.

Avec Reuters (Harro ten Wolde, avec Jan Schwartz à Hambourg, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS