Volkswagen, PSA, Porsche... Les immatriculations en hausse en septembre en Europe

Les immatriculations de véhicules progressent de 9,8% en septembre. Le Groupe Volkswagen voit les siennes augmenter de 8,4%, mais ces chiffres reflètent des commandes prises avant le scandale américain.

Partager

Presque un mois après l’explosion du scandale Volkswagen, les chiffres des ventes européennes de véhicules publiées le 16 octobre par l’Association des Constructeurs Européens d’Automobile (ACEA) sont bons. Le marché progresse de 9,8% en septembre, par rapport à septembre 2014. Depuis le début de l’année, les immatriculations ont bondi de 8,8%, soit 10,413 millions de véhicules écoulés depuis janvier.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ventes de VW en hausse

Au cœur de la tourmente, le Groupe Volkswagen suit la tendance haussière du marché, avec des ventes en hausse de 8,4%. Si la marque Volkswagen progresse de 6,6%, Skoda et Audi ont immatriculé 10% de voitures en plus par rapport au mois de septembre 2014. Porsche a lui bondi de 54%, grâce à l’arrivée du Cayman GT4 au printemps et le succès non démenti de la 911 et des SUV Macan et Cayenne.

Ces chiffres ne correspondent cependant pas à des commandes enregistrées en septembre, en plein scandale des émissions. Il existe en effet un décalage d’un ou deux mois, voire plus, entre le moment où un client commande un véhicule et son immatriculation, qui le comptabilise alors dans les chiffres d’un organisme comme l’ACEA.

PSA et Renault dans le vert

Les groupes français progressent également. PSA comme Renault ont vu leurs immatriculations progresser de 4,9% en septembre. "Le marché européen est encore fortement en rattrapage. Sur une période plus longue, les chiffres mensuels d’une croissance pérenne ne resteront probablement pas aussi élevés. La normalisation va se faire, commente Carlos da Silva, analyste chez IHS. C’est sans compter sur des éléments perturbateurs… Volkswagen et le diesel vont certainement souffrir. Surtout, les comportements d’achats, le mix-produits, les préférences des consommateurs changeront plus vite que prévus. Mais aujourd’hui, nous ne pensons pas que ces évènements puissent détourner le marché de sa tendance de rattrapage".

Pauline Ducamp

0 Commentaire

Volkswagen, PSA, Porsche... Les immatriculations en hausse en septembre en Europe

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS