Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Volkswagen n'exclut pas de coter sa branche poids lourds

,

Publié le

Infos Reuters La division poids lourds de Volkswagen pourrait envisager des acquisitions mais aussi une introduction en Bourse, a déclaré lundi le groupe allemand, trois jours après l'annonce du report de la publication de ses résultats annuels sur fond de scandale des émissions polluantes.

Volkswagen n'exclut pas de coter sa branche poids lourds
La division poids lourds de Volkswagen pourrait envisager des acquisitions mais aussi une introduction en Bourse, indique le groupe allemand, trois jours après l'annonce du report de la publication de ses résultats annuels sur fond de scandale des émissions polluantes. /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender

"Nous conservons toutes les options disponibles en ce qui concerne notre développement international, qu'il s'agisse d'une éventuelle acquisition ou d'une introduction en Bourse", a déclaré une porte-parole de la division, tout en se refusant à tout commentaire sur la possibilité d'une scission partielle ou totale vis-à-vis du groupe.

Le premier constructeur automobile européen a recruté il y a deux ans Andreas Renschler, alors chez Daimler, pour diriger ses activités de poids lourds et piloter l'intégration des activités des filiales Scania et MAN dans ce domaine avec celles de Volkswagen.

Depuis, le scandale du trucage des tests anti-pollution a considérablement affaibli le groupe. Vendredi, Volkswagen a annoncé le report de la publication de ses comptes annuels et de son assemblée générale annuelle afin d'intégrer les coûts liés à l'affaire des moteurs diesel.

L'an dernier, Manager Magazin, citant des sources au sein de l'entreprise, avait rapporté que Volkswagen pourrait restructurer sa division poids lourds dans le but de la scinder du reste du groupe.

L'agence Bloomberg a la première cité lundi un représentant de Volkswagen selon lequel le groupe était ouvert à la possibilité d'une introduction en Bourse.

A la Bourse de Francfort, l'action Volkswagen perdait 3% à 100,05 euros vers 11h25 GMT alors que l'indice Stoxx européen du secteur automobile abandonnait 2,73%.

 

Reuters, Edward Taylor et Jan Schwartz; Marc Angrand pour le service français

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

08/02/2016 - 23h35 -

L´achat de Man puis de Scania n´a aucun sens, et en dit long sur la folie des grandeurs qui régnait jusqu´il y a peu chez Volkswagen. Mais le pire est Ducati, acheté deux fois son CA annuel : c´est la branche la plus urgente à couper, mais elle laissera forcément une moins value…
Répondre au commentaire

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus