Volkswagen fonde un consortium européen pour faire avancer la recherche sur les batteries

Volkswagen va diriger avec le producteur suédois de batteries Northvolt l'Union européenne des batteries. Annoncé le 21 mars, ce consortium regroupe des partenaires de sept pays européens. Il aura pour objectif de faire progresser la recherche sur les batteries de véhicules électriques. Ses activités devraient commencer début 2020.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Volkswagen fonde un consortium européen pour faire avancer la recherche sur les batteries
Volkswagen va diriger un consortium de recherche sur les batteries de véhicules électriques

Volkswagen a annoncé le 21 mars la création de l’Union européenne des batteries. Dirigé par le constructeur automobile et le producteur suédois de batteries Northvolt, et en partenariat avec des acteurs industriels et scientifiques de sept pays européens, ce consortium aura pour objectif de "faire progresser la recherche sur les batteries en Europe", selon un communiqué.

Ses activités couvriront l’ensemble de leur chaîne de production, depuis les matières premières jusqu'au recyclage en passant par la technologie des cellules, afin "d'accumuler un savoir-faire beaucoup plus large" sur celles-ci. Un axe sera également dédié à l’ingénierie et au développement de technologies vertes et durables pour leur conception.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Début des activités en 2020

Les entreprises n'ont pas révélé le montant alloué à ce consortium. Il est prévu que les partenaires augmentent progressivement leurs investissements dans les différents programmes. Le ministère allemand de l’Économie et de l’Énergie pourrait également, si besoin, apporter un soutien financier. Le partenariat prévoit que les résultats des travaux réalisés soient partagés avec tous les membres de l’Union. Les activités devraient démarrer début 2020.

Suite aux déconvenues du "dieselgate", Volkswagen a revu ses prédictions à la hausse à propos de l’électrique début mars. 40% de sa flotte devrait être électrifiée d’ici 2030. Pour cela, le constructeur prévoit d’investir 30 milliards de dollars d’ici 2023. Il a également relevé son objectif de véhicules électriques. Au cours des neuf prochaines années, il ne prévoit pas commercialiser 50 mais 70 nouveaux modèles électriques.

0 Commentaire

Volkswagen fonde un consortium européen pour faire avancer la recherche sur les batteries

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS