Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Volkswagen bien parti pour acquérir 100% du capital de Scania

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

L'allemand Volkswagen a déposé une offre pour acquérir la totalité du capital du constructeur de poids-lourds suédois Scania. Elle a de bonnes chances d'être acceptée, selon le quotidien Dagens Industri.

Volkswagen bien parti pour acquérir 100% du capital de Scania © D.R. - Scania

Volskwagen, qui possède déjà 62,8% du capital de Scania, le constructeur de poids-lourds et d'autocars suédois, veut monter à 100%. Le 21 février, le groupe allemand a mis 6,7 milliards d'euros sur la table pour acquérir les 37,2% de l'entreprise qu'il ne possède pas encore.

tentative de blocage limitée

Selon le quotidien suédois Dagens Industri, l'offre a de bonnes chances d'être acceptée. "Derrière la tentative de sympathisants de Scania pour bloquer l'offre ou en réclamer une plus conséquente se trouvent actuellement des actionnaires institutionnels qui ne représentent qu'environ 7% du capital, selon une personne bien informée des agissements de ces sympathisants", explique le quotidien économique cité par l'AFP. Il faudrait que plus des 10% des actionnaires contestent l'offre pour que celle-ci soit rejetée. L'hypothèse est peu probable, selon le journal suédois.

L'offre de Volkswagen, qui possède déjà le constructeur de machines et véhicules industriels Man, doit être ouverte du 17 mars au 25 avril.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle