Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Voiture électrique : Renault, EDF et GDF Suez s'unissent pour promouvoir les bornes de recharge

, , , ,

Publié le

La Caisse des dépôts, Renault, EDF et sa filiale ERDF ainsi que la Compagnie nationale du Rhône (GDF Suez) ont créé une société commune - le Gireve (Groupement pour l’Itinérance des Recharges Électriques de Véhicules) - visant à faciliter l'essor des bornes de recharge pour voitures électriques.

Voiture électrique : Renault, EDF et GDF Suez s'unissent pour promouvoir les bornes de recharge © Elodie Vallerey - L'Usine Nouvelle

Une société publique-privé pour accompagner l'installation des bornes de recharge pour véhicules électriques en France. La Caisse des dépôts, Renault, EDF et sa filiale ERDF ainsi que la Compagnie nationale du Rhône (GDF Suez) ont annoncé ce lundi 22 juillet la création du Gireve (Groupement pour l’Itinérance des Recharges Électriques de Véhicules), une entreprise commune visant à faciliter l'essor de ces bornes.

Le Gireve a ainsi pour objectif "de faciliter l'usage des bornes de recharge électrique d'accès public, en les rendant visibles, accessibles et interopérables pour tous les utilisateurs" afin de favoriser le développement de la voiture électrique, indiquent les groupes partenaires dans un communiqué commun.

Géolocalisation des bornes de recharge

La création de cette société, née officiellement le 12 juillet, suit un accord préliminaire signé en octobre dernier sous l'égide des ministères du Redressement productif, de l'Ecologie et des Transports. Le Gireve devra constituer "une plate-forme commune de gestion de données", ce qui doit faciliter le développement de services liés à la recharge de voitures électriques. Ces services incluent notamment la localisation des bornes par GPS, smartphones ou internet, leur disponibilité et la possibilité de les réserver ou de payer la recharge même quand la borne "n'est pas exploitée par l'opérateur habituel de l'utilisateur", selon les partenaires.

Le gouvernement a lancé l'an dernier la mission Hirtzman, du nom du haut fonctionnaire qui la mène, visant à rompre "le cercle vicieux" du "pas de voiture électrique pas de borne, pas de borne pas de voiture électrique". Les estimations varient, mais fin 2012, les experts s'accordaient sur une fourchette de 2 000 à 2 500 bornes publiques existantes (hors les quelque 4 000 unités du réseau Autolib lancé à Paris).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle