Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Voit France ferme et supprime 63 emplois

, ,

Publié le

Le sous-traitant automobile Voit France, située à Henriville (Moselle), victime de la crise des grands constructeurs, employait quelque 110 personnes, dont 90 CDI. 26 d'entre eux seront reclassés dans une entreprise voisine.

Voit France ferme et supprime 63 emplois © D.R.

Le sous-traitant automobile Voit France, situé à Henriville (Moselle), tire le rideau. 63 salariés sur les 110 que compte l'usine, dont plus de 90 CDI, sont licenciés. Mais dans le cadre d'un plan de cession partielle, 26 d'entre eux ont été reclassés chez Magna Lorraine Emboutissage, un autre sous-traitant automobile, également situé Henriville, avec lequel Voit France avait un projet en commun.

Créée en 1998 par l'investisseur allemand Voit, cette entreprise, qui fabrique des pièces métalliques, est devenue indépendante en 2009. Elle produisait quelque 30 millions de pièces par an, notamment des fixations pour siège auto. 

La société a été placée en redressement judiciaire le 5 février à la suite de la baisse du carnet des charges, liée à la mauvaise santé du secteur automobile. "La société ne pouvait plus poursuivre son volume d'activité", a expliqué à l'AFP Me Claude-Maxime Weil, administrateur judicaire du dossier. "Il y a une diminution du marché chez les sous-traitants automobiles et (l'entreprise) n'a pas obtenu les nouveaux marchés, n'étant pas assez compétitive." Aucun repreneur ne s'est manifesté.

Timothée L'Angevin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle