Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Vivo Energy lance la modernisation de son usine de lubrifiants Shell de Casablanca

, , ,

Publié le

Distributeur exclusif de la marque Shell sur le continent africain mais aussi producteur,  Vivo Energy veut faire de son usine de Casablanca l'une des plus importantes d'Afrique. Le top départ des travaux d'extension et de modernisation a été donné cette semaine en présence du ministre de l'Energie, Fouad Douiri.

Vivo Energy lance la modernisation de son usine de lubrifiants Shell de Casablanca © vivoenergy

Le quartier des Roches noires à Casablanca prend du galon. À l'issue des travaux de modernisation et d'extension prévus, le site Vivo Energy abriterait à terme l'une des usines de production de lubrifiants les plus importantes du continent africain. Coût prévu des travaux : 70 millions de dirhams (6,3 millions d'euros).

Vivo Energy est le titulaire exclusif de la franchise Shell en Afrique. Elle est codétenue par le mastodonte du trading basé en Suisse mais d'origine néerlandaise Vitol (40 %), le fonds d'investissement britannique centré sur l'Afrique Helios Investment (40 %) ainsi que Shell (20 %). Cette structure fait suite au rachat par les deux premiers partenaires du réseau de distribution africain et de certaines activités industrielles de Shell en 2010 qui voulait se désengager de l'aval sur le continent.

Au Maroc, Vivo Energy avec ses 330 stations-services sous enseigne Shell revendique plus de 30 millions de clients par an.

Quant à l'usine, hangars de stockage, quai de chargement, réseau incendie, ligne automatique de conditionnement,  chaudières à gaz, rien n'est oublié pour réussir ce projet d'investissement.

"C’est un projet d’augmentation de la production de l’usine [et] également un projet de modernisation", indique Mohamed Raihani, directeur général de Vivo Energy Maroc selon des propos rapportés par le quotidien marocain Liberation.

Après une durée des travaux qui va s'étaler sur 18 à 24 mois, la capacité de l'usine sera triplée selon les indications données par Vivo Energy passant de 27 000 à 90 000 tonnes.

La production prévue de cette usine permettra de représenter 60% de la capacité disponible du Maroc améliorant aussi la sécurité d'approvisionnements du pays en huiles et lubrifiants. Mais, 70% de la production doit être destinée à l'export, l'Afrique essentiellement. Elle générerait un fret maritime de 5 400 conteneurs par an depuis les ports de Casablanca ou de Tanger Med.

Selon les déclarations du management de Vivo Energy Maroc, les recettes à l’export attendues de ce projet seraient supérieures à 850 millions de dirhams (76,4 millions d'euros). Le projet générerait à terme 250 emplois directs et indirects.

 

Nasser Djama

 

Une forte présence en Afrique
Vivo Energy Maroc est implanté au Maroc depuis 1922. Il est présent dans le royaume pour les lubrifiants, le stockage, la distribution de carburants, l'emballage et la vente de GPL (Gaz de pétrole liquéfié).  Vivo Energy se présente comme la 8eme société du Maroc en termes de chiffre d’affaires. Elle emploie 710 employés permanents et génère 5 000 emplois indirects. Elle s'adresse à 1 000 clients directs (B2B, Marine, Aviation, GPL). Outre le Maroc, Vivo Energy possède en Afrique des sites au Botswana, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Kenya, Madagascar, Mali, Namibie, Sénégal, Tunisie ou Ouganda.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle