Vives critiques à l’égard du rapport sur le prolongement de la vie des centrales

Le rapport rédigé par Jacques Percebois, professeur à l'université Montpellier 1, et Claude Mandil, ancien directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie vient d’être remis à Eric Besson, ministre de l’Industrie. Des conclusions qui ne semblent pas plaire à tous, notamment aux candidats à l’élection présidentielle.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Vives critiques à l’égard du rapport sur le prolongement de la vie des centrales

Sur RTL, le candidat du Modem, François Bayrou estime que décider du prolongement ou non de la vie des centrales nucléaires dépend d’une décision de l’autorité de sûreté nucléaire. "Cela ne devrait pas être une décision gouvernementale, souligne-t-il. Si on dit: c'est une bonne énergie de transition, la France y a une compétence, ne jetons pas tout ça à la poubelle, il n'y a qu'un choix cohérent, c'est à l'autorité de déclarer ce qui est sûr ou pas". Il a profité de cette intervention pour revenir sur les qualités de l’autorité de sûreté nucléaire, et notamment sur son indépendance, avec des savants, des gens respectés je crois.

Le ministre de l’Industrie a déclaré sur Europe 1 le 12 février, avant même la remise du rapport, que tous les opérateurs devaient se tenir en situation de pouvoir prolonger la durée de vie des réacteurs et centrales nucléaires au-delà de 40 ans.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Suite à cette annonce, Eva Joly, candidate pour Europe Ecologie Les Verts, avait déclaré au Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro qu’une telle décision revient à changer le moteur d’une voiture épave plutôt que d’acheter une voiture moderne qui pollue moins.

"C'est exactement la même chose, et surtout pour la centrale de Fessenheim, qui est construite sur une faille sismique surplombée par le canal d'Alsace: en cas de tremblement, elle est inondée et aucun mécanisme de secours ne fonctionnera, a-t-elle rappelé. Nous sommes à la croisée des chemins, il y a un choix de société à faire et je fais cette campagne pour dire aux Français que nous sommes en retard et que nous sommes un des seuls pays en Europe à ne pas avoir compris tout le bénéfice des énergies renouvelables".

Quant au candidat socialiste, c’est son directeur de campagne Pierre Moscovici qui a rappelé sur BFMTV2012/Le Point/RMC que François Hollande était attaché à l’industrie nucléaire. "C'est la raison pour laquelle, par exemple, il fera l'EPR de Flamanville, a-t-il noté. Mais il y a eu Fukushima, il y a aussi une prise de conscience écologique qui est puissante. Le modèle économique, énergétique, écologique doit changer". François Hollande s'est engagé à réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité de 75 à 50% à l'horizon 2025.

L'association de scientifiques Global Chance dénonce pour sa part la "manipulation nucléaire" révélée dans ce document. Sur le plan syndical, une division est perceptible. Le syndicat CFDT, associé aux travaux de la commission "Energies 2050", regrette "l'exploitation politique faite du rapport". De son côté Force ouvrière souligne que "les conclusions reflètent l'état d'esprit des auditions".

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS