Vivendi Universal céderait VUP au groupe Lagardère

Partager

Vivendi Universal a retenu l'offre la plus favorable et a décidé d'ouvrir des négociations avec le groupe Lagardère pour céder les activités d'édition en Europe et en Amérique Latine de Vivendi Universal Publishing (VUP), annonce le groupe dans un communiqué.

Natexis-Banque Populaire rachèterait pour le compte de Lagardère, et en vue de les lui vendre, les actifs concernés de VUP, dès l'obtention de l'accord des autorités de concurrence

Cette cession se réaliserait sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,25 milliard d'euros et inclurait les activités de littérature générale, de référence et d'éducation de Vivendi Universal Publishing, hors Houghton Mifflin.

Ce projet sera soumis à information et consultation des institutions représentatives du personnel.

Si cette transaction a lieu, les éditions Larousse, Bordas, Nathan, Plon-Perrin, Laffont, Pocket, 10/18 et Anaya passeront dans le giron de Hachette Livre, le deuxième éditeur français.

Si cet accord est conclu avec Lagardère, il répond, selon Jean-René Fourtou, P-dg, « pleinement aux trois objectifs que Vivendi Universal s'était fixés » en décidant de céder ses activités d'édition. « D'abord, il contribue au désendettement de VU, préalable impératif à tout redressement. Ensuite, il répond aux préoccupations culturelles et patrimoniales, liées aux métiers de l'édition, qui ne nous ont jamais quittées. (...) Enfin, cet accord offre des perspectives de développement à l'activité d'édition française et européenne de VUP ».

Quant à Houghton Mifflin, «Vivendi Universal envisage de relancer prochainement le processus de cession afin de l'ouvrir à un nombre plus important d'acquéreurs potentiels, sauf si une proposition substantiellement améliorée lui était apportée » d'ici à vendredi.

Catherine Moal

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS