Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Vivendi -Ubisoft, un jeu dangereux

,

Publié le

Vivendi -Ubisoft, un jeu dangereux © Ubisoft

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

La bataille pour le contrôle de l’éditeur de jeux vidéo Gameloft est terminée. Vivendi possède désormais 61,71 % du capital de l’entreprise. Conséquence, le PDG fondateur de Gameloft, Michel Guillemot, s’apprêterait à démissionner tandis que Vivendi se prépare à prendre la tête du conseil d’administration. Le groupe de Vincent Bolloré veut aussi s’emparer d’une autre des sociétés des frères Guillemot, Ubisoft, la deuxième entreprise française du numérique et le troisième plus grand éditeur de jeux vidéo au monde. Vivendi en détient déjà 30 % et ne compte pas s’arrêter là. Car il vise la mise en place de synergies pour « la co-création de contenus, le développement de nouvelles franchises et la mutualisation des réseaux de distribution » entre ces acteurs du jeu vidéo et ses propriétés dans les médias (Canal+, Universal Music, Dailymotion). Ces arguments ne convainquent pas les Guillemot, pour qui la liberté créative est la clé du succès. Il faut dire que la création de franchises plurimédias n’est pas un gage de succès. Les exemples de passage réussi d’un média à l’autre font figure d’exception à la règle et les différences fondamentales entre les médias interactifs et les traditionnels réduisent l’étendue des synergies possibles. Un partenariat exclusif autour d’un catalogue de propriétés intellectuelles n’aurait-il pas rempli le même rôle ? Certes, la création de jeux dérivés de films a du sens sur mobile, et de ce point de vue l’acquisition de Gameloft est justifiée. Mais les productions massives d’Ubisoft sur PC et consoles (Assassin’s Creed, Far Cry…) sont aussi coûteuses qu’un blockbuster au cinéma. Le risque financier d’une stratégie de franchises consolidées est donc non négligeable et pourrait entraîner la déchéance d’Ubisoft, l’un des rares champions français du numérique à l’échelle mondiale. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle