Vivendi pourrait introduire en Bourse Universal Music

PARIS (Reuters) - Vivendi pourrait introduire en Bourse une participation minoritaire de sa filiale musique Universal Music Group, a déclaré Arnaud du Puyfontaine, président du directoire du groupe de médias, dans un entretien publié lundi par le Wall Street Journal.
Partager

Une telle opération pourrait permettre à Vivendi de recueillir les fruits du redressement de sa filiale, qui a surtout été le fait d'une hausse des revenus tirés du streaming.

"Ceci n'est pas une vache sacrée", a dit Arnaud de Puyfontaine au sujet d'une éventuelle entrée en Bourse d'Universal Music Group, ajoutant que Vivendi n'avait aucun projet à court terme en la matière.

En 2016, Universal Music Group, dont l'exceptionnel catalogue compte entre autres les Beatles, Serge Gainsbourg et Rihanna, a vu ses ventes progresser de 4,4%, porté par le bond de près de 60% des revenus tirés du streaming, ce qui a permis de compenser les difficultés en France de l'autre grande filiale de Vivendi, Canal+.

"Je me souviens des personnes qui nous expliquaient il y a quelques années que la musique était un secteur moribond qui ne se redresserait jamais. J'ai une bonne mémoire et les faits leur donnent tort", poursuit le président du directoire de Vivendi.

Depuis le début de l'année, le titre Vivendi affiche une progression de 5,5%, soit une hausse près de deux fois inférieure à celle du CAC 40. Et les années 2016 et 2015 se sont soldées par un recul pour la valeur alors que l'indice phare de la Bourse de Paris a progressé sur la période.

Arnaud du Puyfontaine pense que le titre Vivendi est peut-être en partie sous-évalué parce qu'il ne reflète pas suffisamment la valeur de la division musique du groupe, ajoute le Wall Street Journal.

Fin avril, des dirigeants de Vivendi ont dit que des banques courtisaient le groupe en vue d'une introduction en Bourse de sa filiale Universal Music Group, une opération qui valoriserait le numéro un mondial de la musique enregistrée en plein redressement jusqu'à 20 milliards d'euros.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS