Vivendi ne ressent pas la crise, résultats en ligne sur 9 mois

PARIS, 16 novembre - Vivendi ne ressent pas pour l'instant les effets de la crise, enregistrant sur les neuf premiers mois de l'année des résultats globalement conformes aux attentes, tirés notamment par les jeux vidéos d'Activision Blizzard et la forte croissance de GVT au Brésil.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Vivendi ne ressent pas la crise, résultats en ligne sur 9 mois

Dans le cadre d'un entretien au Figaro publié mercredi, le président du directoire Jean-Bernard Lévy indique que les capacités du groupe en terme d'acquisitions sont désormais plus limitées après une série d'opérations dont le rachat de la branche musique enregistrée de la maison de disque britannique EMI.

Le rachat de la participation de 20% que le groupe Lagardère détient dans Canal+ France n'est plus à l'ordre du jour, précise Jean-Bernard Lévy, qui confirme par ailleurs que le groupe a l'intention d'augmenter légèrement le dividende en 2012.

Sur les neuf premiers mois de l'année, Vivendi a dégagé un Ebita de 4,86 milliards d'euros, en hausse de 4,2%, des ventes de 21 milliards en progression de 0,8% et un résultat net de 2,5 milliards, en augmentation de 13,8%.

Selon le consensus réalisé par la rédaction de Reuters, les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 21 milliards d'euros, un Ebita de 4,7 milliards et un résultat net ajusté de 2,39 milliards.

L'action Vivendi a clôturé mardi en repli de 2,55% à 15,48 euros.

Depuis le début de l'année, elle a reculé de 23,4%, tombant à des plus bas qu'elle n'avait plus connus depuis le printemps 2003. A titre de comparaison, l'indice européen des médias enregistre une baisse de 14,47% tandis que l'indice européen des télécoms cède 6,56%.

Gwénaëlle Barzic, édité par Benjamin Mallet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS