Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Vivendi: Mesures pour garantir son droit de voter lors de l'AG de Mediaset

Publié le

PARIS (Reuters) - Vivendi a annoncé lundi avoir déposé un recours en référé auprès du tribunal de Milan pour garantir son droit de voter lors de l'assemblée générale extraordinaire de Mediaset prévue le 4 septembre, le groupe de médias français voulant ainsi éviter l'interdiction de vote qui lui avait été imposée par la société italienne en avril.

Vivendi: Mesures pour garantir son droit de voter lors de l'AG de Mediaset
Vivendi a annoncé lundi avoir déposé un recours en référé auprès du tribunal de Milan pour garantir son droit de voter lors de l'assemblée générale extraordinaire de Mediaset prévue le 4 septembre, le groupe de médias français voulant ainsi éviter l'interdiction de vote qui lui avait été imposée par la société italienne en avril. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau
© Charles Platiau

Les entreprises citées

Vivendi et Mediaset sont engagés dans une bataille judiciaire depuis que le premier a dénoncé un accord conclu avec le second en 2016.

Mediaset a annoncé en juin son intention de placer ses filiales italiennes et espagnoles sous une société holding de droit néerlandais - Media for Europe NV (MFE) - afin de poursuivre une stratégie de croissance paneuropéenne.

Vivendi, qui détient près de 29% du capital de Mediaset, avait critiqué ce projet de holding dans la mesure où il risque de nuire aux actionnaires minoritaires.

"Lors de l'assemblée du 4 septembre, Vivendi a l'intention de voter contre le projet de fusion de Mediaset au sein de Media for Europe NV (MFE), ceci après avoir évalué les droits dont les actionnaires minoritaires, en particulier Vivendi, seraient indûment privés dans le cadre des statuts proposés pour MFE", estime Vivendi dans un bref communiqué.

La semaine dernière, Mediaset a annoncé avoir déposé une plainte auprès du régulateur boursier italien contre Vivendi, reprochant au groupe français d'avoir divulgué des informations en vue de saboter ses projets de restructuration.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle