Vivendi bat le consensus au troisième trimestre après l'introduction en Bourse d'Universal

par Mathieu Rosemain
Partager
Vivendi bat le consensus au troisième trimestre après l'introduction en Bourse d'Universal
Le groupe français de médias Vivendi, qui s'est séparé le mois dernier d'Universal Music Group après son introduction en Bourse, a fait état jeudi d'une hausse de plus de 10% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, grâce notamment à son activité de télévision payante Canal+. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Le groupe français de médias Vivendi, qui s'est séparé le mois dernier d'Universal Music Group après son introduction en Bourse, a fait état jeudi d'une hausse de plus de 10% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, grâce notamment à son activité de télévision payante Canal+.

Le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 2,48 milliards d'euros, a indiqué Vivendi dans un communiqué. Le consensus des analystes Visible Alpha fourni par Jefferies était de 2,26 milliards d'euros.

Le Groupe Canal+, désormais principale unité de Vivendi, a vu son chiffre d'affaires progresser de 6,5% grâce notamment à son développement à l'international et à un bond de 35% des ventes de Studiocanal, qui produit et distribue les films de Canal+.

Studiocanal a bénéficié de la réouverture des cinémas à la faveur du recul de la pandémie de COVID-19 et du succès de ses séries télévisées.

Avec une valorisation boursière d'environ 12 milliards d'euros, Vivendi ne pèse plus qu'un peu plus du tiers de sa valeur avant la scission avec Universal Music Group le mois dernier.

L'introduction en Bourse d'UMG, qui compte des artistes comme Justin Bieber et Taylor Swift à son catalogue, a privé sa maison mère parisienne de sa plus forte valorisation, qui s'élève désormais à 45 milliards d'euros.

Vivendi, qui détient encore 10% d'Universal, contrôle également Editis et Havas. Le groupe, dont le principal actionnaire est l'homme d'affaires Vincent Bolloré, n'a pas fourni d'objectifs annuels.

Après la cotation d'UMG, qui devait rapporter 5,9 milliards d'euros à Vincent Bolloré, Vivendi a annoncé avoir accepté de reprendre la participation d'Amber Capital dans Lagardère.

Cette opération, qui va permettre à Vivendi de prendre le contrôle de Lagardère et d'étendre son influence dans le paysage médiatique français, sera réalisée d'ici au 15 décembre 2022, indique le groupe dans son communiqué.

A son terme, Vivendi devrait détenir 45,1 % du capital et 36,2 % des droits de vote de Lagardère, précise-t-il.

(Mathieu Rosemain, version française Tangi Salaün, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS