Vivendi, 400e signataire de la charte des relations inter-entreprises

Vivendi a signé ce lundi 8 juillet la charte de la médiation inter-entreprises. Il devient la 400e entreprise signataire, et le 28e groupe du CAC 40 à s’engager pour le respect et l’accompagnement de ses fournisseurs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Vivendi, 400e signataire de la charte des relations inter-entreprises

Les directeurs achats de l’ensemble des groupes du CAC 40 étaient présents ce lundi 8 juillet à Bercy, à l’occasion de la signature par Vivendi de la charte des relations inter-entreprises. Pour la 400e cérémonie de signature, Pierre Pelouzet, le médiateur des relations inter-entreprises, a exprimé sa satisfaction à voir autant d’entreprises impliquées dans l’amélioration des relations entre donneurs d’ordres et fournisseurs. Et cela même si "certaines mauvaises pratiques sont encore trop présentes, comme les ruptures brutales de contrat, les abus de position dominante et les retards de paiement qui sont à l’origine de 25 % des défaillances d’entreprises", rappelle le médiateur.

Egalement présent pour l’occasion, Arnaud Montebourg a souligné "les efforts que font globalement les grands groupes dans les filières, même si bien sûr il y a des bons élèves et des mauvais." Le ministre du redressement productif a également annoncé son intention d’autoriser le médiateur à "forcer sa voix", à devenir plus offensif lorsque nécessaire.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Vivendi ne part pas de zéro

En préambule à la signature, Simon Gillham, le responsable de la communication de Vivendi, a tenu à rappeler les bonnes pratiques déjà en application au sein de filiales du groupe. Canal Plus, qui propose un programme d’accompagnement à tous les fournisseurs chez qui la part du chiffre d’affaires dépasse les 20 % ; GVT (Global Village Telecom), qui aura bientôt formé 90 % de ses acheteurs aux achats responsables ; Bravado, qui a été retenu comme fournisseur des derniers jeux olympiques de Londres grâce à son engagement en faveur du développement durable.

Frédéric Parisot

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS