Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Vivement le RGPD !

Publié le

Vivement le RGPD !
Manuel Moragues
© photo pascal Guittet

Un bon génie s’est penché sur le berceau du règlement général sur la protection des données (RGPD), qui entrera en application le 25 mai. Il s’appelle Christopher Wylie. Ce jeune lanceur d’alerte a déclenché un scandale mondial en racontant au quotidien britannique « The Guardian » comment il avait, pour le compte de son ex-employeur, Cambridge Analytica (CA), piloté le siphonnage des données personnelles de quelque 50 millions d’utilisateurs américains de Facebook afin de bâtir « l’outil de guerre psychologique de Steve Bannon [alors aux manettes de CA, ndlr] » qui aurait servi à la campagne électorale de Donald Trump. Alors que la grogne monte chez les retardataires de la mise en conformité avec le RGPD, les pratiques rapportées par le « Guardian » sont une démonstration éclatante de la nécessité de renforcer la protection des données personnelles. Facebook permettait que soient aspirées et utilisées à leur insu les données personnelles de ses utilisateurs ? Le RGPD impose un consentement libre et éclairé de l’internaute à leur utilisation par un service. Facebook n’a communiqué sur l’affaire qu’après des années et sous la pression des journalistes ? Le RGPD impose de notifier sous 72 heures aux autorités et aux utilisateurs concernés toute violation des données personnelles. Facebook ne se souciait guère du devenir des données personnelles pompées par ses clients ? Le RGPD institue un principe de responsabilité des entreprises et organismes envers les données qu’ils traitent sur toute leur durée de vie. « Le RGPD est un texte historique qui deviendra peut-être comparable demain au code civil ou aux droits sociaux », a déclaré à « L’Usine Nouvelle » Gilles Babinet, « digital champion » de la France auprès de l’Union européenne. Après l’affaire Facebook Cambridge Analytica, on ne peut que « liker ». 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle