L'Usine Agro

Vive inquiétude à propos du projet normand de Parmalat à Vire

, , , ,

Publié le

Capital

Alors que les quelque 4 hectares de terrain sont viabilisés et équipés à la suite d'une convention signée entre la ville de Vire (Calvados) et Parmalat France (Groupe Parmalat, Italie), cette entreprise a laissé sans nouvelles depuis quelques mois les élus virois. Ceux-ci ne laissent de s'inquiéter de l'implantation d'un site industriel pilote. Le géant de l'agro-alimentaire italien devait en effet y installer avant la fin de l'année 2003 pour un investissement global d'environ 8,3 millions d'euros, une plate-forme de production pour l'Europe du Nord créatrice d'une centaine d'emplois.

En fait, il devait y réunir ses unités de Saint-Manvieu-Norrey (Calvados) et d'Athis-de-l'Orne (Orne) jugées obsolètes, y diversifier des productions de mozzarella, y développer des produits innovants pour la restauration ou les grandes surfaces, et surtout y élaborer des jus de fruits au lait. Une niche de marché en hausse, mais actuellement l'apanage de Danone... ce qui pourrait expliquer le silence du fromager italien.

Il semblerait également, selon des interlocuteurs intéressés à ce projet, que des études de marché n'aient pas satisfait le groupe. Ou que dans un proche avenir, ces produits reviendront moins chers élaborés dans le pays de l'Est appelés à entrer dans l'Europe.

Patrick BOTTOIS

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte