Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Viva Tech] Comment va fonctionner 50inTech, l’application pour la mixité dans la tech

Marion Garreau ,

Publié le

Vidéo La start-up 50inTech a annoncé le lancement de son application en version beta à l’occasion du salon VivaTech Ce réseau virtuel proposera plusieurs outils concrets pour les femmes évoluant dans l’entrepreneuriat et la tech, mais aussi les entreprises et fonds d’investissement qui soutiennent une tech plus féminine.

[Viva Tech] Comment va fonctionner 50inTech, l’application pour la mixité dans la tech
Capture écran de la vidéo de présentation de la nouvelle application pour la mixité dans la tech 50inTech.
© 50inTech

Comment construire une tech plus inclusive ? L’application 50inTech, lancée en version beta à l’occasion du salon VivaTech qui se tient du 16 au 18 mai à Paris, est une nouvelle réponse à la question. "La technologie peut nous aider à avoir 50% de femmes dans la tech", affirme Caroline Ramade, la fondatrice de cette start-up.

L’application, qui sera accessible en ligne et sur smartphone, se veut un outil concret au service des femmes, mais aussi des groupes et fonds d’investissement qui souhaitent et soutiennent une tech plus féminine. Les utilisateurs, qui auront chacun un profil, accéderont à quatre menus.

Un groupe de discussion réservé aux étudiantes de l’école 42

Dans le premier, Share (Partager), ils pourront se rencontrer, échanger et s’entraider, que ce soit en binôme ou dans des groupes de discussions ouverts et fermés. Ces groupes pourront être thématiques, territoriales (à l’échelle d’une ville par exemple) ou créés par des partenaires.

L’école 42, partenaire de 50inTech et qui développe une politique forte pour la mixité après nos révélations sur des cas de harcèlement, a par exemple annoncé qu’elle créera un groupe de discussions réservé à ses étudiantes. Plus globalement, un groupe de discussion "Discrimination et harcèlement" existera également, réservé aux femmes et où tous les posts seront automatiquement anonymes, explique Gaëlle Legoff, la directrice produit de 50inTech.

Un outil pour mesurer l’engagement de chacun et la performance de la plate-forme

Le menu Match (Rencontrer) permettra de mettre en relation des profils d’utilisateurs qui rencontrent des problématiques communes ou pour du recrutement. Pour développer l’algorithme qui signalera les profils pertinents aux utilisateurs selon leurs besoins, 50inTech travaille avec la société d'informatique partenaire Beezen : via un programme d’intrapreunariat, elle bénéficie du travail de plusieurs de ses développeurs et spécialistes de la donnée.

La partie Unlock (Déverrouiller) comprendra elle des outils comme des podcasts ou tutoriels afin de sensibiliser aux biais qui existent. "Notre objectif est de proposer ici des conseils facilement actionnables par les utilisateurs ou des témoignages orientés solutions, explique Gaëlle Legoff. Marie Outtier, la fondatrice et dirigeante de la start-up en IA Aiden.ai, reviendra par exemple sur la levée de fonds qu'elle a menée tout en étant enceinte de huit mois." Enfin, une section Achieve (Atteindre) permettra à chacun de retrouver des indications de mesure sur son engagement et la performance de la plate-forme.

Avec cette application, 50inTech estime être la première à proposer un outil concret accessible au plus grand nombre pour faire progresser la diversité dans la tech. La start-up, d’une dizaine de salariés, revendique d’avoir déjà 2000 personnes de 55 pays dans sa base de données d’utilisateurs potentiels. Elle ambitionne de lever 3 millions d’euros d’ici octobre.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle