Vitesse de croisière pour les cars Evobus

L’usine meusienne Evobus livre aujourd’hui son 15 000ème autobus. Filiale de Daimler, le site de 374 salariés accompagne la montée en gamme des transports collectifs français.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Vitesse de croisière pour les cars Evobus
Ligne d'assemblage d'Evobus

Ce mardi 26 février, l’usine Evobus France de Ligny-en-Barrois (Meuse) accueillera en grande pompe une délégation de ses clients de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), qui prendront livraison du 15 000ème véhicule sorti des chaînes meusiennes.

Portée par la vogue des transports en commun haut de gamme, le site a assemblé l’an dernier 671 grands véhicules de plus de 8 tonnes, contre 588 l’année précédente. La ville et la communauté urbaine de Saint-Nazaire, qui avaient déjà commandé à Evobus France son bus à haut niveau de service (BHNS) Hélyce, lui a passé de nouvelles commandes pour des véhicules classiques.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Fondé en 1980 par le constructeur allemand Otto Kässbohrer, puis repris par Daimler en 1995, le site de Ligny-en-Barrois emploie aujourd’hui 374 salariés et 129 intérimaires. "Site historique du groupe, Evobus est devenu stratégique car il dessert la France, qui constitue depuis 2006 le premier marché européen bus de grande capacité", souligne la direction.

40% à l'export, dont 18% en Allemagne

Evobus réalise 60 % de ses ventes en France, où il compte, entre autres références, le Busway de Nantes (Loire-Atlantique), le Très Grand Bus de Marseille (Bouches-du-Rhône) et le BHNS de Strasbourg (Bas-Rhin). Outre l’Allemagne, qui représente 18 % de ses ventes, l’entreprise compte parmi ses clients des agglomérations estoniennes, russes, tunisiennes ou égyptiennes.

Le site meusien s’est engagé dès 2012 dans le passage à la dernière norme européenne Euro 6, obligatoire depuis cette année et plus contraignante en termes de réduction d’émissions.

Pascale Braun

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    EVOBUS FRANCE
ARTICLES LES PLUS LUS