Vinci signe pour la LGV Tours - Bordeaux

C’est le plus important partenariat public privé dans le ferroviaire européen. Le groupe Vinci et Réseau Ferré de France ont conclu un partenariat pour la construction de la ligne à grande vitesse Tours - Bordeaux.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Vinci signe pour la LGV Tours - Bordeaux

Pour Hubert du Mesnil, patron de Réseau ferré de France (RFF), avec ce projet, les deux groupes "construisent l’Europe".

Dans le détail, le contrat a été conclu entre la société concessionnaire Lisea, pilotée par Vinci (33,4%) aux côtés de la Caisse des dépôts (25,4%), de Sojas (22%) et d'Axa Private Equity (19,2%). Lisea participera à hauteur de 3,8 milliards d’euros, mais au total le coût du projet atteint 7,8 milliards d’euros. Le contrat de concession est de 50 ans et porte tant sur le financement que la conception et la production de la ligne.

Le projet va recevoir le soutien de l’Etat, des collectivités locales et européennes, notamment une aide sans précédent de la Banque européenne d’investissement (BEI). Elle va mettre la main à la poche à hauteur de 1,2 milliard d’euros de prêts. "Un effort absolument sans précédent", selon Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI.

Au total, ce projet va permettre de réduire le temps de trajet entre Bordeaux et Lille de 32 minutes et de 52 minutes celui entre Paris et Toulouse. Le début des travaux est fixé pour le premier trimestre 2012. Ils devraient durer environ 73 mois et permettre d’employer quelque 4500 personnes, dont 1300 créations d’emplois.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS