Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Vinci reconnaît un déversement de laitance de béton dans la Seine

, , , ,

Publié le , mis à jour le 24/04/2019 À 16H51

Vinci a reconnu mercredi avoir déversé, de façon "involontaire", des eaux chargées en ciment dans la Seine depuis une centrale à béton située à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Vinci reconnaît un déversement de laitance de béton dans la Seine
Vinci a reconnu mercredi avoir déversé, de façon "involontaire", des eaux chargées en ciment dans la Seine depuis une centrale à béton située à Nanterre (Hauts-de-Seine). /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau
© Charles Platiau

Deux associations de pêcheurs sont à l'origine de cette information, relayée mercredi par Europe 1. "Vinci Construction France a été alerté de cet écoulement involontaire de laitance de béton (caillou, sable et traces de ciment) le 19 mars dernier par l'association de pêcheurs et la Fédération interdépartementale de pêche", lit-on dans un communiqué publié après les révélations de la radio.

Le groupe de BTP précise avoir "immédiatement mis en oeuvre les mesures nécessaires pour stopper cet écoulement". "Vinci Construction France regrette cet incident anormal et exceptionnel et se tient à l'entière disposition des autorités administratives et judiciaires dans le cadre de l'enquête qui pourrait être ouverte", parallèlement à une procédure interne, est-il également écrit.

Le déversement provenait d'un site de fabrication du béton alimentant le chantier d'extension du RER E. Selon Europe 1, l'AAPMA 92/75 Ouest et la Fédération de Paris pour la pêche et la protection du milieu aquatique ont porté plainte pour abandon de déchet, rejet en eau douce de substance nuisible au poisson et destruction de frayère.

La présidente du conseil régional d'Île-de-France, Valérie Pécresse (Les Républicains), s'est dite "scandalisée". "Je demande au groupe Vinci que toute la clarté soit faite dans cette affaire et des sanctions exemplaires contre ces pollutions sauvages", a-t-elle écrit sur Twitter.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle