Vinci marche sur l'eau en Asie

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

En relation avec le Cambodge depuis 1995 dans le cadre de la concession de l’aéroport de Phnom Penh, le groupe Vinci vient d’annoncer un nouveau contrat avec le pays. Il s’agit de concevoir et de construire une station de traitement d’eau potable et de canalisations de transfert depuis le Mékong, qui desservira à terme 1 million d’habitants du quartier de Bakheng. C’est la division Vinci Construction Grands Projets qui a signé le 14 novembre ce contrat de 182 millions d’euros avec la régie des eaux de Phnom Penh. Elle a déjà livré cette année deux stations de traitement d’eau potable à Siem Reap et à Chamkar Mon et travaille sur deux chantiers à Hô Chi Minh-Ville (Vietnam). L’Asie est le continent moteur des activités hydrauliques de Vinci Construction Grands Projets, qui représenteront 60 % de l’activité de la[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte