L'Usine Nouvelle

L'Usine Energie

Vinci et Sunpartner créent une co-entreprise pour commercialiser des fenêtres photovoltaïques

Ludovic Dupin ,

Publié le

Les deux entreprises vont commercialiser un vitrage occultant entièrement autonome en énergie grâce à l’intégration d’un film photovoltaïque transparent. 

Vinci et Sunpartner créent une co-entreprise pour commercialiser des fenêtres photovoltaïques © Horizon

Il y a un rapport de 1 à 1000 en termes de chiffre d’affaires, d’effectifs, de budget entre le géant Vinci Construction et la start-up Sunpartner. Pourtant, les deux entités viennent de créer une co-entreprise à 50/50, baptisée Horizon. Elle sera chargée de commercialiser une fenêtre connectée, occultante et autonome en énergie. 

Ces fenêtres d'un nouveaau genre cumulent un carreau occultant (de technologie Saint-Gobain), une couche photovoltaïque (transparente ou sous forme de mosaïque), un boîtier de commande connecté et une petite batterie. Automatiquement selon le soleil ou à la demande de l’utilisateur, la fenêtre va s’assombrir afin d'assurer le confort des occupants et surtout diminuer jusqu’à 30% les besoins énergétiques pour la climatisation.

Un marché de 22 milliards d’euros

La puissance de ces vitres photovoltaïques est assez modeste allant de 10 à 110 watts par mètres carrés. Les plus basses puissances sont suffisantes pour que la fenêtre soit entièrement autonome en énergie pour gérer l’occultation. Une autre option plus avancée consiste à regrouper des grappes de vitres pour utiliser l’énergie en surplus afin d’alimenter un système de stockage ou pour revendre cette électricité à EDF

"Sunpartner a fait l’invention et nous développons le packaging technologique et la commercialisation", explique Jérôme Stubler, président de Vinci Construction. "Il y a un marché de 10 millions de mètres carrés de vitres opacifiantes à conquérir", assure Ludovic Deblois, président de Sunpartner Technologies. Ce marché, qui consiste à intégrer des productions photovoltaïques dans les bâtiments (et pas seulement à poser des panneaux dessus), s’élevait déjà en 2015 à 3 milliards d’euros dans le monde. Il atteindra  22 milliards en 2022, assurent les deux entreprises.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte