Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Vinci, Daewoo et Abener en phase finale pour l'appel d'offres de la deuxième STEP du Maroc

, , ,

Publié le

Avec le développement attendu de l'électricité d'origine renouvelable , le Maroc a décidé de se doter d'une seconde station de transfert d'énergie par pompage (STEP) près d'Agadir pour contrer l'intermittence de la production .  Vinci, Daewoo et Abener, les trois sociétés pré-qualifiées par l'ONEE pour ce projet ont jusqu'au 19 février 2016 pour remettre leurs offres de ce projet à 220 millions d'euros.

Vinci, Daewoo et Abener en phase finale pour l'appel d'offres de la deuxième STEP du Maroc
Qui de Vinci, Daewoo ou Abener fera la meilleure offre pour la réalisation de la STEP d'Abdelmoumen dans la région d'Agadir (ici site actuel).
© onee

Ouf. Après plusieurs reports, l'ONEE a remis le 14 octobre les dossiers d'appel d'offres aux trois candidats pré-qualifiés (voir encadré) pour la réalisation du projet de la Station de transfert d'énergie par pompage (STEP) dans la région d'Agadir. Un ouvrage de plus de  200 millions d'euros, entièrement financé par des fonds internationaux.

La date limite de remise des offres techniques a été fixée au 19 février 2016. Trois groupements menés par le français Vinci, le sud-coréen Daewoo et l'espagnol Abener sont sur les rangs.

Cette future STEP)répond à la problématique de stockage de l'énergie. Il permet de répondre aux variations des besoins en électricité et de la technologie de production employée.

Pour le Maroc qui mène un important programme d'énergie renouvelable éolien et solaire, le besoin se fait sentir de développer ce type de projet pour maitriser une énergie par nature intermittente. Mais

"Cette STEP aura une puissance installée de 350 MW environ. Elle sera équipée de deux groupes réversibles mono-étages pompe-turbine de 175 MW chacun", a indiqué l'ONEE dans son dossier de préqualification daté du 31 janvier 2013.

D'un coût global estimé à 2,4 milliards de dirhams soit 220 millions d'euros environ (1000 dirhams = 92 euros), ce projet de STEP a connu plusieurs retards et rebondissements concernant son appel d'offres.

Mais il bénéficie d'un cofinancement assuré de trois banques internationales de développement : la BEI (Banque Européenne des investissements) pour 150 millions d'euros, la BAD (Banque africaine de développement) pour 60 millions d'euros et le véhicule mondial multidonnateur Fonds des technologies propres pour 30 millions de dollars.

Même si le royaume n'a que des ressources hydrologiques comptée et très liées aux précipitations sur l'Atlas, une station de transfert d'énergie par pompage existe en fait déjà au Maroc. Elle se trouve sur le site d’Afourer qui est un aménagement complémentaire au complexe hydroélectrique d'Oued El Abid en plein centre du pays dans la région de Tadla-Azilal à vingt-six kilomètres de Béni Mellal. Sa réalisation avait été octroyée en janvier 2001 au groupement franco-marocain Alstom - SGTM.

Au Maroc, Vinci est présent  via différentes filiales (Vinci, Sogea, Soletanche, Cegelec, Actemium...) dans la construction d'infrastructures, de bâtiments privés à valeur ajoutée comme le siège de la Société générale et les services. Le seul pôle énergie et maintenance emploie 2500 personnes pour un chiffre d'affaires annuel d'environ 1,5 milliard de dirhams (1 000 dirhams = 92 euros) et une vingtaine d'agences sur le territoire.

Installée en 2004, cette STEP affiche une capacité totale est de 465 MW. Selon un schema classique, elle exploite l’électricité excédentaire injectée dans le réseau par exemple pendant les heures creuses pour pomper l'eau et la stocker sous forme d’énergie potentielle dans un bassin supérieur.

Cette eau peut être ensuite turbinée vers le bassin inférieur pendant les pics d'utilisation de consommation électrique ("pointe"). A noter que le centrale fonctionne aussi parfois avec de l'électricité importée achetée en Espagne par l'ONEE notamment la nuit où les éoliennes ibériques produisent des excédents à bas prix.

La STEP est connectée à un réseau de production électrique et à un système d'irrigation existants. Selon Alstom, elle est constituée de deux usines, chacune équipée de deux turbines pompes d'une capacité respective de 60 MW et 170 MW, connectées à un poste de 220 kV.

Quant au site d'Abdelmoumen, qui fonctionnera selon le même princie, il est prévu vers fin 2020, date où le Maroc prévoit d'atteindre 42% de sa puissance électrique installée à base d'énergies renouvelables. Et où l'Espagne aura encore elle aussi accrû son parc éolien et solaire.

Nasser Djama avec POR

 

Liste des trois groupements d'entreprises pré-qualifiés 

> Abener Energia S.A. (Espagne - chef de file), avec Voith Hydro GmbH & Co.KG (Allemagne), et Société Générale des Travaux du Maroc (Maroc)
> Vinci Construction Grands Projets SAS (France - chef de file), avec Andritz Hydro GmbH (Allemagne), et Andritz Hydro GmbH (Autriche)
> Daewoo Engineering & Construction Co.Ltd (Corée du sud - chef de file) avec Toshiba Corporation (Japon).
Outre ces entreprises d'autres avaient concouru dans la dernière ligne droite de cet appel d'offres : Open Joint Stock Company “Power Machines” (Russie), Groupement COOPERATIVA MURATORI & CEMENTISTI (Italie-Chef de file) / Multipower Hydroelectric Development Corporation (Chine) - Groupement China Gezhouba (Chine-Chef de file) / Harbin electric machiney Co.LTD (Chine), DongFang Electric (Chine)

 

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle